Jean-Marc Furlan après la victoire d'Auxerre contre Strasbourg : « J'ai eu très peur »

S'il a admis qu'Auxerre a subi une grande partie du match face à Strasbourg samedi (1-0), Jean-Marc Furlan retient aussi la solidité défensive de son équipe.

Jean-Marc Furlan (entraîneur d'Auxerre après la victoire 1-0 face à Strasbourg) : « Je suis satisfait du résultat et de notre match, même si sur le banc, j'ai eu très, très peur. Mais on a réussi à contenir une grosse équipe de L1. Pour nous, promus, l'important, c'est comment on s'adapte à la L1, à l'enthousiasme et au rythme, bien différents de ce qu'on a connu en L2. Et même si le projet est en train de se construire pour nous. Là, il nous manquait trois attaquants et un défenseur central. Pour nous, cette semaine est importante, et cela fait vraiment plaisir de prendre les trois points face à cette équipe de Strasbourg très compétitive, car maintenant on va jouer des équipes qui font un peu peur, Lyon, Marseille et Rennes. Ce résultat est donc intéressant.

« Il y a des matches où tu subis, mais où tu défends parfaitement comme ce soir »

Quand tu travailles sur ton équipe, c'est très important de mettre en place des protocoles de jeu pour mettre tes joueurs en sécurité avec le ballon. Il y a des matches où tu subis, mais où tu défends parfaitement comme ce soir (samedi), c'est aussi une satisfaction de construire une équipe capable de tenir le coup et d'être performante dans ses seize mètres. Ne pas prendre de but avec une "clean sheet", nos défenseurs centraux sont contents. »

Julien Stéphan (entraîneur de Strasbourg) : « C'est une déception. J'ai trouvé sévère d'être mené à la mi-temps, car on avait eu des opportunités avant ce but auxerrois. On est dans une période où rien ne nous réussit. Il faut savoir traverser cette période en étant tous unis. Cela peut être long, et ça arrive dans une saison. On a eu beaucoup de malchance aussi en perdant des joueurs. On a subi beaucoup de blessures. Il y a eu beaucoup de facteurs qui ont influencé sur ce match.

Il y a des choses qui fonctionnent bien, mais tout doit être davantage coordonné. On avait l'ambition de se créer des occasions, d'autant qu'on a été peu mis en difficulté. Par rapport à la saison dernière, c'est plus difficile, mais c'est une nouvelle saison. Là, c'est plus dur en termes de résultats, mais on est tous ensemble et on va beaucoup travailler pour resserrer les choses... »

lire aussi

Les tops-flops d'Auxerre-Strasbourg