Jean-Michel Aulas, on se lasse

·1 min de lecture

Le 5 décembre dernier, plus de 3800 personnes ont aimé un tweet lyonnais teinté de nostalgie : "Il est passé où cet OL-là ?" accompagné du but sublime de Lucas Paquetá en début de saison contre Clermont. Parmi eux, Jean-Michel Aulas. Le début d'un calendrier de l'avent où chaque jour est une case contenant une déclaration à côté de la plaque de "JMA Président de l'OL Créateur et Pt de CEGID", selon sa bio Twitter. À la base, ça partait d'une bonne intention. Comme dans chaque période de crise à l'OL, c'est le président historique qui reprend la main sur la communication pour balayer devant la porte et repartir sur des bases saines. Mais pour ce cru 2021, le pompier est devenu plus que jamais pyromane. Entre un contexte sportif compliqué, la future démission de Juninho et le fiasco OL-OM, les braises étaient déjà bien chaudes. Mais à chacune de ses sorties médiatiques, Jean-Michel Aulas a ravivé les flammes, rendant…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles