Jean-Paul Dambrine, la légende de la frite à Bollaert

·1 min de lecture

Amplifier la légende bonifie souvent le récit. Mais celle de Jean-Paul Dambrine "est vraie", jure l'un de ses employés, surnommé Claudio Capéo par le patron en raison de vagues traits communs avec le chanteur. En 45 années de présence sur le parking de Bollaert, Paulo pour les intimes ou Momo depuis l'inébranlable succès de Bienvenue chez les Ch'tis en 2008 n'aurait jamais vu le Racing jouer à domicile. "Le match, ça se vit à l'oreille, insiste le septuagénaire, 73 ans en septembre prochain. De toute façon, avec les frites, je n'ai pas le temps d'aller en tribunes." Jean-Paul Dambrine aurait donc vécu la fessée infligée à la Lazio en 1977, le record d'affluence dans un soir bouillant contre l'OM en 1992 ou encore l'exploit face au Milan de Chevtchenko en Ligue des champions en 2002 depuis le parking ?



"Eh oui, se marre Jean-Paul. À une…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles