Jean-Pierre Aubry, ancien président du club de basket de Levallois, condamné à un an de prison avec sursis

·2 min de lecture

Jean-Pierre Aubry, ancien président du club de basket de Levallois-Perret, a été condamné vendredi à un an de prison avec sursis par le tribunal de Nanterre pour présentation de comptes annuels inexacts.

L'ancien bras droit de Patrick Balkany, Jean-Pierre Aubry, président du club de basket de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) jusqu'en 2019, a été condamné vendredi à un an de prison avec sursis par le tribunal de Nanterre pour présentation de comptes annuels inexacts. Il a également écopé de 30 000 euros d'amende.

Condamné en 2019 à trois ans de prison avec sursis pour blanchiment de fraude fiscale, Jean-Pierre Aubry a été mis en examen en janvier 2021 pour abus de biens sociaux, détournement de biens publics et prise illégale d'intérêt, pour des faits commis lorsqu'il était dirigeant de la Semarelp, une société d'aménagement de Levallois-Perret présidée par l'ancien maire Patrick Balkany.

Une facture non réglée de 120 000 euros

En décembre 2015, le commissaire aux comptes en charge des bilans comptables du club avait signalé au parquet plusieurs irrégularités dont des « créances douteuses » qui ont motivé en 2016 l'ouverture d'une enquête préliminaire.

Parmi celles-ci, des subventions inscrites aux comptes mais non réglées ou une facture non réglée de 120 000 euros pour une « prestation de sponsoring » émanant de David T., dirigeant les magasins Leclerc de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Ce dernier a été relaxé vendredi de l'ensemble des poursuites.

Malgré le signalement, M. Aubry a tout de même présenté ces bilans à l'assemblée générale du club, a rappelé le tribunal. Lors des débats en janvier, le ministère public avait accusé Jean-Pierre Aubry d'avoir « gonflé artificiellement les bilans comptables ». À la barre, Jean-Pierre Aubry avait plaidé « la négligence, non la volonté de nuisance ». Le tribunal a reconnu à la décharge de Jean-Pierre Aubry qu'aucun enrichissement personnel n'avait été tiré de ces infractions.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles