Jefferson Poirot (Bordeaux-Bègles) : « On entre dans ce championnat »

Jefferson Poirot, heureux de la victoire. (N. Luttiau/L'Équipe)

Jefferson Poirot, le capitaine de l'UBB, se félicitait de la première victoire de la saison de son équipe face à Castres (33-12). À l'inverse, Pierre-Henry Broncan, l'entraîneur du CO, déplorait l'indiscipline de sa formation (20 fautes).

Jefferson Poirot (capitaine de l'UBB après la victoire face à Castres) : « Je retiens la victoire qui était essentielle dans notre début de saison. Il était essentiel de prendre 4 points après nos deux premières défaites (Toulouse et Montpellier). Le match est plus brouillon que les deux précédents, le match était décousu, nous étions aussi moins bien dans notre système de jeu, mais il y avait beaucoup d'envie. Nous avons remporté le match à l'envie, on a fait les efforts.

On savait que cette victoire allait arriver, qu'on allait valider nos bonnes séquences. On rentre dans ce championnat. À 6-3 juste avant la mi-temps, on prend la pénaltouche qui se présente. On marque, ce qui nous permet de rentrer aux vestiaires avec un écart (+8) mérité au regard de notre première période. Il y avait de la sérénité. Notre défense a payé. On réalise un match plein pendant 80 minutes. Malgré une forme de désorganisation, on a contrôlé le jeu. On va retenir les quatre points, même si on avait pu faire mieux avec un peu plus de maîtrise. »

lire aussi

Le programme de la 3e journée de Top 14

Jules Gimbert (demi de mêlée de l'UBB) : « Renouer avec la victoire, ça fait vraiment du bien. On voulait faire un match avec un gros état d'esprit. On a répondu présent sur le combat. Mettre 30 points à Castres, ce n'est pas donné à tout le monde. On a su garder de l'énergie jusqu'à la fin du match. Dans les vestiaires, il y avait des sourires. Tout le monde était content de lancer la saison. Le public est toujours présent derrière nous. On voulait leur rendre ce soutien. »

Pierre-Henry Broncan (Castres) : « L'indiscipline nous coûte chère forcément »

Pierre-Henry Broncan (entraîneur de Castres) : « On rentre avec zéro point à Castres. Le score est lourd malgré une grosse dépense d'énergie et un gros travail dans les rucks. On prend 12 points après la sirène. On n'a pas le droit de prendre des points trop facilement. On a eu beaucoup de scories offensivement. On a perdu trop de ballons. C'est dommage.

L'indiscipline nous coûte chère forcément. Mais il y a une faute d'arbitrage sur Staniforth. Il n'est pas hors-jeu. Mais sinon, nous faisons des fautes grossières sur des jeux au pied. Ce sont des fautes faciles à éviter. La discipline fait partie de la concentration d'un joueur de haut niveau. Les joueurs pensent peut-être que l'arbitrage n'est pas important... Chaque faute coûte très chère à l'équipe. Il va falloir élever notre niveau là-dessus. On va travailler ce secteur. »

Wilfrid Hounkpatin (pilier de Castres) : « Ce revers est justifié de part notre indiscipline, le score parle de lui-même. On sait sur quoi on a été faible. C'est mérité. Il y a de la frustration car l'envie était là. Quand on met trop d'engagement ou trop d'envie, on a du mal à ne pas franchir cette frontière. On n'a pas gardé notre sang froid. On s'est agacé trop vite. On a répondu aux petites attaques de nos adversaires et on l'a payé cash. C'est dommage car jusqu'à la mi-temps, on est dedans. Ensuite, on fait trop de fautes. C'est récurrent depuis le début de saison. On termine mal les matches. »

lire aussi

Toute l'actualité du Top 14