Jeffreys Bay : Johanne Defay vers les play-offs, Kelly Slater de retour

Johanne Defay la semaine passée au Ballito Pro. (P. Tostee/World surf league)

Neuvième et avant-dernière manche du circuit pro, Jeffreys Bay démarre ce mardi en Afrique du Sud. La Française Johanne Defay peut valider sa place pour les play-offs.

Neuvième et avant-dernière manche de la saison régulière du circuit pro, Jeffreys Bay, de retour après trois ans d'absence en raison du Covid, revêt une importance capitale dans la course aux play-offs de septembre.

Pour voir Trestles en Californie (8-16 septembre), il faut finir dans le top 5 du classement mondial. Si les deux leaders Filipe Toledo et Carissa Moore, tenante du titre à J-Bay en 2019, ont déjà sécurisé leur place, restent à certains comme Johanne Defay à fournir un dernier effort, alors que Tatiana Weston-Webb (6e) et Courtney Conlogue (9e) vont tenter de faire le plein pour s'immiscer dans ce top "five", où, outre Moore et Defay, Lakey Peterson (3e), Stephanie Gilmore (4e) et Brisa Hennessy (5e) ont pris une belle option.

lire aussi
Johanne Defay, surfeuse française la plus titrée dans l'élite

Chez les hommes, le grand favori se nomme Filipe Toledo. Vainqueur à Bells Beach et à Rio, le Brésilien a remporté deux des trois dernières éditions à J-Bay (2017 et 2018). Son avance est telle au classement qu'il a déjà sa place réservée au chaud aux play-offs.

Slater de retour
Après avoir volontaire zappé les étapes au Salvador et au Brésil pour se gaver de vagues magiques en Indonésie, Kelly Slater est de retour. Sa 18e place ne lui laisse pas beaucoup de marge s'il veut se qualifier pour les play-offs : il doit désormais performer à J-Bay mais aussi à Teahupoo mi-août, deux vagues qui lui ont souvent réussi par le passé.

Deux wildcards ont été délivrées par la World Surf League : une au Sud-Africain aux petites dreadlocks Joshe Faulkner, lequel sera en lice sur un CT pour la première fois de sa carrière, et une autre à l'Américaine Tia Blanco. Victorieuse de la dernière édition en 2019, Gabriel Medina est forfait suite à sa blessure au genou gauche contractée à Saquarema. Le triple champion du monde brésilien est remplacé par son compatriote Yago Dora.

lire aussi
L'actualité du surf

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles