Jeffreys Bay : Johanne Defay qualifiée pour les play-offs

Johanne Defay ce mercredi à Jeffreys Bay. (WSL)

Grâce à sa qualification pour les quarts de finale ce mercredi à Jeffreys Bay, la Française Johanne Defay a validé sa place pour les play-offs, en septembre à Trestles.

Bien accrochée au 2e rang mondial, Johanne Defay a sécurisé ce mercredi sa place lors des play-offs, qui auront lieu sur une journée entre le 8 et le 16 septembre à Lower Trestles, en Californie. La Française était déjà présente l'an passé à cette grande finale du circuit pro qui se déroule après la 10e et dernière manche de la saison régulière. Elle avait terminé l'année à la 4e place mondiale.

lire aussi

J-Bay : les résultats femmes

Defay, deuxième surfeuse du tour féminin à se qualifier pour les play-offs - seul le top 5 du classement général est concerné - après l'actuelle numéro un mondiale Carissa Moore, a assuré le coup en décrochant une place en quarts de finale de l'épreuve de Jeffreys Bay.

Après avoir fini 2e de sa série de trois du round 1 sur la droite du point break de Supertubes, la Réunionnaise s'est extirpée du repêchage en surclassant la wildcard Tia Blanco (13,10 - 6,64). En quarts, Defay sera confrontée à Tyler Wright, laquelle est de retour après ses forfaits au Salvador, puis à Saquarema.

Johanne Defay

« J'ai encore une grosse mission à accomplir »

« Je suis super contente et très fière, a déclaré Johanne Defay après sa série. C'est mon neuvième quart de la saison. J'ai envie de profiter de ce moment. Je sais désormais que je serai là en septembre, j'ai encore une grosse mission à accomplir. »

Dans le tableau masculin, le 1er tour n'a pas souri aux cracks brésiliens Filipe Toledo et Italo Ferreira, ni au local et double vainqueur de l'épreuve Jordy Smith, ni au revenant Kelly Slater, tous envoyés en repêchage. Les plus inspirés ont été Matthew McGillivray, Jack Robinson, Ethan Ewing, Yago Dora et Connor O'Leary.

lire aussi

J-Bay : les résultats hommes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles