Jenia Grebennikov après la défaite des Bleus en quarts du Mondial : « On n'a pas été propre et lucide »

Le libéro des Bleus Jenia Grebennikov estime qu'il a manqué trop de choses à son équipe pour espérer battre l'Italie en quarts de finale du Mondial mercredi.

Jenia Grebennikov (libéro de la France, éliminée en quarts de finale par l'Italie) : « C'est dommage. On réussit à revenir dans toute la compétition (dans les matches) mais pas là. Contre les Italiens tu n'as pas le droit aux erreurs, sinon tu les paies cash. Ils ont été très bons au bon moment et nous, ça nous fait mal. Ça bascule au 4e set à 14-12 je crois. Une balle nous revient et on ne fait pas le point. On n'a pas été propre et lucide. On est super déçu. Mais c'est le sport : notre objectif était de gagner mais les autres équipes aussi ont envie de gagner. Elles ne nous font pas de cadeaux. »

lire aussi

Yacine Louati après la défaite contre l'Italie : « Énormément de déception »

Benjamin Toniutti (capitaine de la France) : « Oui il y a eu certaines décisions arbitrales, en fin de quatrième set, qui n'aident pas. Mais on ne peut pas se cacher derrière ça. On a des occasions pour faire le break de trois ou quatre points dans le quatrième (set) et c'est là qu'on perd (le match). Ils nous ont mis beaucoup de pression au service, c'est une équipe physiquement impressionnante qui met beaucoup de pression en service et "block" (contre)/défense. On fait beaucoup de fautes en attaque comme sur l'ensemble du tournoi. Il y a beaucoup de déception. »

Simone Gianelli (capitaine de l'Italie) : « C'était incroyable. Nous avons fait du super bon boulot contre une grande équipe comme la France, l'une des meilleures de ces dernières années. J'ai perdu tellement de matches contre elle. Je suis très fier de mon équipe. »

lire aussi

Les tops-flops d'Italie-France : Louati et Patry n'ont pas suffi