Jet de projectile : les victimes racontent

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pendant que Smaïl Bouabdellah, Johan Micoud, David Astorga et Thibault Le Rol s'occupaient de meubler l'antenne de Prime Video pendant deux longues heures d'attente, Thierry Henry semblait être l'un des seuls à s'enquérir de l'état de santé de Dimitri Payet, dimanche dernier, lors de ce drôle de Lyon-Marseille. Si le poncif " le football est le grand perdant " a encore été balancé une bonne pelletée de fois (à raison) pour se joindre à l'indignation générale, la première victime dans cette affaire reste Dimitri Payet. Après quelques nouvelles finalement rassurantes le concernant, c'est surtout le traumatisme de cette agression qui a eu l'air de marquer le Marseillais. À tel point qu'il ne s'est pas rendu à l'entraînement le lendemain en fin de matinée. A-t-on vraiment envie de revenir sur le terrain après un tel épisode ?

Pierre Gibaud fusillé par une bière

Pierre Gibaud, qui fait le…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles