JO d'hiver 2018 : on vous explique le curling, la "pétanque de la glace"

Louis San, Atelier des modules
Franceinfo

On se moque souvent du curling. Sûrement parce que cette discipline, devenue olympique depuis lesJOde Nagano en 1998, reste largement méconnue. A l'occasion des Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang (Corée du Sud), qui doivent se tenir du 9 février au 25 février, franceinfo vous explique les fondamentaux de la"pétanque de la glace".

Sport de précision

Au curling, deux équipes de quatre joueurs s'affrontent. Elles évoluent sur un terrain qui fait 45,72 m de long et, au maximum, 5 mètres de large. Comme la pétanque, c'est un sport de précision. Mais là, l'objectif est d'envoyer des pierres dans une cible appelée "maison". Son centre est appelé "bouton", ou "dolly". L'équipe dont la pierre est la plus proche du "bouton" remporte la manche.

Les joueurs des deux équipes jouent alternativement. Chacun lance deux pierres. Lorsque les seize pierres sont lancées, les points sont comptés. Seules les pierres qui se trouvent dans la maison sont prises en compte. Et, comme à la pétanque, encore une fois, l'équipe qui remporte la manche gagne un point pour chaque pierre mieux placée que la meilleure pierre adverse.

Deux heures pour un match, en moyenne

L'équipe qui a le plus de points au bout de dix manches remporte le match. En cas d'égalité, une ou plusieurs manches sont jouées. En moyenne, une partie dure deux heures, mais elle peut durer jusqu'à trois heures.

Les joueurs (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

À lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages