Jeux Olympiques d'hiver de Pékin 2022 : Des associations appellent au boycott de la compétition

AFP
·1 min de lecture

L'événement doit débuter le 4 février 2022. Soit six mois après les Jeux Olympiques d'été de Tokyo 2020, même si des incertitudes persistent sur son organisation en raison de la pandémie de Covid-19.

Mais Pékin, ville hôte de la compétition, fait face à de vives critiques occidentales concernant sa récente sa récente reprise en main du territoire semi-autonome de Hong Kong (sud de la Chine) mais aussi, son traitement des musulmans ouïghours et des Tibétains. Les auteurs de cette lettre ouverte appellent donc les gouvernements du monde entier "à s'engager à un boycott diplomatique des Jeux olympiques d'hiver de Pékin de 2022 afin de s'assurer qu'ils ne soient pas utilisés pour encourager les effroyables violations des droits de l'Homme et la répression de la dissidence commis par le gouvernement chinois".

Une lettre qui rassemble un grand nombres de signataires. Parmi eux, figurent le Congrès mondial ouïghour (organisation d'exilés basée en Allemagne), Réseau international pour le Tibet (qui fédère des associations du monde entier) ou WeTheHongKongers (un groupe de Hongkongais militant pour "l'autodétermination" du territoire). Depuis l'attribution des JO d'hiver à Pékin en 2015, "le président Xi Jinping a déclenché une répression incessante contre les libertés fondamentales et les droits de l'Homme", estiment les...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi