• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Jeux olympiques de Tokyo : Céline Dion fait une "apparition" qui obsède les internautes

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En 1996, Céline Dion enflamme la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'Atlanta en chantant son morceau The Power of the Dream devant 83 000 spectateurs et plus de 3 milliards de téléspectateurs. Une véritable consécration pour la chanteuse québécoise, chaudement recommandée par le président américain Bill Clinton, charmé par sa prestation lors de son inauguration à la Maison Blanche. Une histoire d'amour avec les Jeux olympiques qu'elle renouvellera en 2012 avec un morceau composé en soutien à la candidature de Paris pour l'organisation des JO, même si la capitale française s'inclinera face à Londres avant de décrocher les JO de 2024. Bien que loin de Tokyo et du Japon en ce mois de juillet pour les Jeux olympiques 2020 (reportés à 2021 pour cause de coronavirus), la diva québécoise a tout de même fait une apparition remarquée.

Il fallait pour cela se tourner vers l'épreuve de dressage individuel mixte, qui voit les meilleurs dresseurs de chevaux s'affronter sur une épreuve aussi artistique que sportive. Mercredi 28 juillet 2021, la Canadienne Brittany Fraser-Beaulieu a fait sensation auprès des internautes en finale en choisissant de concourir... sur l'air de I'm alive, l'un des tubes de sa compatriote. La cavalière et sa monture prénommée All In ont tenu le rythme sur les paroles de la chanson en anglais, pour une séquence particulièrement savoureuse. Malheureusement, la puissante voix de Céline Dion ne leur aura pas porté chance : Brittany Fraser-Beaulieu et All In sont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles