JO de Tokyo : la flamme olympique ne passera pas sur la voie publique à Osaka

Charlotte Diry
·1 min de lecture

"Nous sommes désolés pour les relayeurs de la flamme (...) mais nous ne ferons pas le relais de la flamme sur les routes publiques de la ville d'Osaka." C'est par ces mots que le gouverneur Hirofumi Yoshimura a annoncé que la flamme olympique n'arpenterait pas le centre de la métropole nippone. La raison de ce choix : une augmentation de cas de coronavirus. "Nous allons discuter avec les organisateurs de Tokyo 2020 pour voir s'il y a d'autres possibilités", a tout de même précisé le gouverneur.

Quelques heures plus tard, c'était au tour de la présidente du Comité d'organisation des Jeux, Seiko Hashimoto de s'exprimer lors d'une conférence de presse. Elle avait alors affirmé que le sort de l'étape d'Osaka pour la flamme olympique était toujours en discussion. "Nous voulons parvenir à une conclusion dès que possible, mais les discussions se poursuivent. Nous devons faire preuve de souplesse afin de pouvoir nous adapter aux événements qui changent".

Le relais de la flamme olympique parti le 25 mars

Les Jeux olympiques de Tokyo, qui devaient se dérouler en 2020, avait déjà été reporté du 23 juillet au 8 août 2021 en raison de...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi