Jeux Paralympiques - Athlé (H) - Pierre Fairbank décroche le bronze sur 800m fauteuil (T53) aux Jeux Paralympiques de Tokyo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À 50 ans, le Français Pierre Fairbank a décroché ce jeudi le bronze sur 800m fauteuil (T53). Il s'agit de la 9e médaille paralympique de sa carrière, la 46e de la délégation française à Tokyo. Grâce à sa troisième place décrochée ce jeudi en finale du 800m fauteuil (T53), Pierre Fairbank (50 ans) ajoute une 9e médaille paralympique à sa collection. En 1'39''67, le Français a terminé derrière le Thaïlandais Pongsakorn Paeyo (1'36''07) et le Canadien Brent Lakatos (1'36''32). lire aussi Résultats « Tactiquement, j'étais un peu bloqué à un moment, j'ai chassé, chassé et puis je reviens au sprint, a-t-il raconté au micro de France TV. J'essayais d'être un peu relax pour ne pas craquer dans la dernière ligne droite et ç'a marché. (La pluie) c'est pas les conditions que je préfère. En Nouvelle-Calédonie il ne pleut pas beaucoup (rires) ! On m'avait dit qu'au Japon ça risquait d'être un peu humide le soir donc je m'étais préparé (en conséquence) et ç'a fonctionné. »

Le Néo-Calédonien a débuté sa moisson à Sydney en 2000 avec notamment la médaille d'or sur 200m - son seul titre paralympique à ce jour - et, déjà, le bronze sur 800m. « C'est une carrière que je n'aurais jamais imaginée, se réjouit-il. C'est le plaisir de courir, de se retrouver tous ensemble, le plaisir de faire plaisir. [...] Je suis heureux pour toutes les personnes qui m'ont encouragé et soutenu, c'est leur médaille. Je suis vraiment heureux pour la Nouvelle-Calédonie et pour l'équipe de France. » lire aussi Toute l'actu des Jeux Paralympiques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles