Jeux Paralympiques - AUS - Appel à une égalité des primes pour les médaillés australiens olympiques et paralympiques

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Deux championnes olympique et paralympique australiennes réclament une égalité des primes pour tous les médaillés et lancent un appel aux dons via une plateforme dédiée. Chloé Dalton, championne olympique de rugby à 7 à Rio en 2016, veut faire bouger les lignes. Lorsqu'elle a découvert que les athlètes paralympiques ne touchaient aucune prime pour leur performance, alors qu'elle avait empoché 20 000 dollars australiens (12 500 euros) en 2016 pour son titre, elle a été choquée. « Ces athlètes s'entraînent toute leur vie et atteignent le sommet de leur forme. Ils donnent tout ce qu'ils ont pour représenter l'Australie, comme les athlètes valides. C'est une honte que les athlètes paralympiques soient encore victimes d'une telle discrimination » explique-t-elle. Katie Kelly, championne paralympique de triathlon en 2016 « Nous devons oeuvrer pour valoriser les athlètes paralympiques et olympiques. Ils sont égaux. L'idée selon laquelle on doit être heureux de ce que l'on a doit changer » Aux Jeux Olympiques de Tokyo, la délégation australienne a gagné 54 médailles dont 13 en or et le compteur des Jeux Paralympiques affiche aujourd'hui 46 médailles dont 17 en or. « Il est temps de défendre le changement », estime elle aussi Katie Kelly, championne paralympique de triathlon en 2016 à Rio. « Nous devons oeuvrer pour valoriser les athlètes paralympiques et olympiques. Ils sont égaux. L'idée selon laquelle on doit être heureux de ce que l'on a doit changer », poursuit l'Australienne. lire aussi Toute l'actu des Jeux Paralympiques de Tokyo Les deux athlètes citent les nombreux comités nationaux olympiques qui attribuent les mêmes primes à leurs athlètes, à l'image du comité olympique américain qui l'a décidé en 2018 et mis en application cet été à Tokyo. Le duo de championnes olympiques, rejoint par d'autres sportifs, a lancé la plateforme GoFundMe pour lever des fonds et permettre aux athlètes paralympiques de gagner autant que les olympiques. En 48 heures, 40 000 dollars australiens (25 000 euros) avaient déjà été récoltés.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles