Jeux Paralympiques - Badminton - Lucas Mazur médaillé d'or en individuel au badminton aux Jeux Paralympiques de Tokyo

·1 min de lecture

Lucas Mazur, tête de série numéro un, a dominé l'Indien Suhas Yathiraj deux manches à une en finale (15-21, 21-17, 21-15) et remporte l'or (catégorie SL4) pour la première apparition du badminton aux JO Paralympiques. C'est le 11e titre français. Pour la première apparition au programme du parabadminton, Lucas Mazur a remporté la médaille d'or (catégorie SL4), dimanche à Tokyo. L'Orléanais s'est imposé en finale face à l'Indien Suhas Yathiraj malgré la perte de la première manche (15-21, 21-17, 21-15), et apporte ainsi un onzième titre à l'équipe de France, pour un total final de 54 médailles.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« J'attendais ce moment depuis si longtemps, a-t-il déclaré. Aujourd'hui j'étais là, aujourd'hui j'étais le meilleur et aujourd'hui je suis le champion paralympique. » C'est la première médaille pour ce jeune homme de 23 ans mais aussi pour un Français dans la discipline, puisqu'il s'agissait de la première apparition du badminton au programme des Jeux. Un total de 54 médailles pour la France, 14e au tableau Double champion du monde en 2017 et 2019, Mazur a raconté comment il s'était remobilisé après avoir perdu la première manche et été mené dans la troisième : « Je me suis replongé dans mes souvenirs. Dans ces moments-là, je recherche les moments forts, les moments d'amour avec ma famille, avec mon coach et mes amis. Cela m'a beaucoup aidé. Aujourd'hui, ma victoire est pour tout le monde. » lire aussi Toute l'actualité des Jeux Paralympiques Mazur aura apporté les deux dernières médailles à la délégation française puisqu'il s'est ensuite incliné en finale du double mixte avec Faustine Noël. La France termine donc avec 54 médailles dont 11 en or, à la 14e place du tableau des médailles.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles