Jeux Paralympiques - Natation (H) - Ugo Didier 4e sur 100m dos aux Jeux Paralympiques de Tokyo

·2 min de lecture

Cinq jours après sa médaille d'argent sur le 400m, Ugo Didier doit se contenter de la 4e place sur le 100m dos (1'1''65). Comme en série, Ugo Didier a terminé avec le 4e temps du 100m dos. À 19 ans, le jeune Français n'a pas semblé dans le rythme : 6e à mi-course, il a touché le mur en 1'2''29, alors que le Russe Bogdan Mozgovoï s'est imposé en 1'1''65. Dommage, mais il connaissait l'enjeu. Cinq jours après sa médaille d'argent sur le 400m (S9), Ugo Didier devait basculer sur un tout autre effort. lire aussi Résultats « Un laps de temps à maîtriser, en positif comme en négatif, devinait-il. Ça peut être un piège ces quatre jours d'attente. Il ne va pas falloir que je me perde. Il va falloir que je cherche à développer de la vitesse. Là, on était plus sur un travail foncier, avec beaucoup de puissance sur les bras. Il va falloir basculer sur de la vitesse, de l'explosivité, tout en gardant cette puissance dans les bras pour être le meilleur possible sur 100 m dos. »

À l'arrivée, Ugo Didier admettait « beaucoup de frustration, de la déception ». « Je suis assez loin de mon meilleur temps, je voulais nager sur les bases du record du monde, je pensais que ça allait nager sur ces bases. Visiblement, ça ne s'est pas fait. Pour une prochaine fois. » Comme en série, le Français ne s'est pas bien senti dans l'eau. « Ça coince un peu sur la fin de course, je manque de puissance dans les bras, je passe un peu à travers bras bras, bras gauche. Mon départ n'est pas parfait, ma coulée n'est pas parfaite, mon virage n'est pas parfait... À ce prix-là, ça commence à faire beaucoup. On est sur une finale paralympique, ça se joue à des détails. Mécontent de ma performance, forcément. Que ça me serve de leçon pour le 200m 4 nages et le futur. » lire aussi Toute l'actu des Jeux Paralympiques Il y a trois mois, s'il avait été sacré champion d'Europe sur le 400m et le 200m 4 nages à Funchal, le jeune homme né avec des pieds bots et une atrophie des membres inférieurs avait dû se contenter de la médaille d'argent sur le 100m dos, alors qu'il en était tenant du titre, avait même été sacré champion du monde de la spécialité en 2017. « Je reste sur ma faim avec l'argent sur 100 m dos, j'ai peut-être manqué de fraîcheur physique. Mais la partie n'est que remise pour Tokyo », avait-il alors déclaré. Ce lundi, il n'a pas réussi à corriger le tir. « Depuis quelque temps, j'ai de très mauvaises sensations en dos, regrette Ugo Didier. Je n'arrive pas à développer autant de vitesse que je le souhaiterais. » Reste le 200m 4 nages, où il visera un podium. « L'objectif est d'améliorer mon temps, d'aller chercher un podium, prévient-il. Cela va être compliqué parce que le 200m 4 nages, ce n'est pas une course que j'affectionne particulièrement. Ça fait vraiment très mal. Il va falloir aller chercher au mental. D'autant qu'on sera en fin de semaine, la fatigue se fera sentir. Mais je pourrai y laisser toute mon énergie. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles