Jeux Paralympiques - Tennis fauteuil (H) - La médaille d'or pour Stéphane Houdet et Nicolas Peifer en double aux Jeux Paralympiques de Tokyo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le double Stéphane Houdet-Nicolas Peifer a récidivé et conservé le titre paralympique décroché en 2016. Ce vendredi, les Français ont battu les Anglais Hewett-Reid en trois sets (7-5, 0-6, 7-6 [3]). C'est la 9e médaille d'or tricolore à Tokyo. Un match d'une intensité folle, des rebondissements qui n'en finissent plus pour un titre décroché dans le tie-break du 3e set sur une dernière balle limite, mais que la vidéo validait pour les Français (7-5, 0-6, 7-6 [3]).

C'était attendu, espéré entre les deux meilleurs doubles du moment. Sacrés en 2016, le porte-drapeau Stéphane Houdet (50 ans) et son acolyte Nicolas Peifer (30 ans) avaient annoncé que la défense de ce titre paralympique serait leur priorité à Tokyo. Ils ont tenu parole. La tête entre les mains, Peifer évacuait sa joie en versant quelques larmes, bientôt rejoint par Houdet qui l'étreignait pour partager ce deuxième titre paralympique partagé, le troisième pour l'aîné qui avait inauguré son parcours aux Jeux par l'or du double avec Michael Jeremiasz en 2008 à Pékin.

« Allez les Bleus, allez les Bleus », scandaient les rares privilégiés éparpillés dans les gradins vides du court central d'Ariake, ravis de vivre l'instant. L'un et l'autre ayant été éliminé en simple dès les quarts de finale, les deux Français se devaient de tout donner dans cette finale face aux Anglais Alfie Hewett et Gordon Reid. Ils n'étaient pas prêts à abandonner sans combattre. Notamment après une deuxième manche dont le score sévère ne reflétait pas leur engagement. lire aussi Résultats « Depuis le début, on a un mot d'ordre avec Nico, c'est l'intensité, intensité dans la balle, d'être vraiment un mur pour défendre toutes les balles et attaquer quand on en a l'occasion », avait prévenu Stéphane Houdet, dont le palmarès hors norme compte désormais trois médailles d'or paralympiques, une d'argent (simple, 2012) et une de bronze (double, 2012), alors que son complice, avant les deux titres en double, avait obtenu de l'argent avec Frédéric Cattanéo à Londres. lire aussi Toute l'actu des Jeux Paralympiques de Tokyo Avant la finale par équipe de Fabien Lamirault et Stéphane Molliens en tennis de table, la France cumulait 51 médailles sur ces Jeux Paralympiques de Tokyo, dont 9 d'or.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles