Jeux Paralympiques - Tennis de table (H) - Fabien Lamirault et Stéphane Molliens conservent leur titre par équipe aux Jeux Paralympiques de Tokyo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Fabien Lamirault (41 ans) et Stéphane Molliens (46 ans), qui avaient décroché le titre paralympique par équipe à Rio en 2016, l'ont conservé ce vendredi face à la paire coréenne Cha-Park. Grâce à leur victoire en finale par équipe (classe 2) face aux Coréens Soo Yong Cha et Jin Cheol Park, ce vendredi à Tokyo, les Français Fabien Lamirault et Stéphane Molliens ont conservé le titre paralympique qu'ils avaient décroché ensemble à Rio en 2016.

La victoire a d'abord mis du temps à se dessiner en double puisque la paire tricolore a d'abord dû batailler jusqu'au 5e set avant d'obtenir le premier point face au duo coréen (4-11, 11-4, 11-8, 12-14, 11-8). Fabien Lamirault, qui avait déjà conservé son titre en simple lundi, a ensuite empoché le point de la victoire en dominant Soo Yong Cha en quatre sets (11-5, 10-12, 11-5, 11-6). « Quand on est tenants du titre, on est l'équipe à battre et on l'a vu, nos adversaires sont rentrés corps et âme dans cette finale, détaillait Stéphane Molliens après-coup. On a su résister quand il le fallait, être conquérants par moments, et Fabien a parfaitement bien fini ce travail. On sait que seul on n'arrive à rien, c'est important d'être unis, solidaires. »
lire aussi Résultats « Le contrat est plus que rempli, se réjouit Fabien Lamirault. Je suis encore plus soulagé qu'après la victoire en simple car face à nous il y avait de belles équipes comme la Slovaquie, la Pologne, la Corée... C'était loin d'être écrit. Je repartirai de Tokyo avec le sentiment d'avoir fait le job. J'ai toujours l'objectif d'aller à Paris 2024. Et d'y faire quelque chose de dingue. »

De son côté, Stéphane Molliens savourait d'autant plus qu'il s'agissait de sa dernière compétition : « C'était acté, cette médaille clôt ma carrière, annonce-t-il. Je suis heureux que ça se termine comme ça, de la meilleure des manières. Je suis entré en équipe de France en 2003, on a gagné le Championnat d'Europe par équipes. J'ai senti tout de suite que cette épreuve me convenait à merveille. La boucle est bouclée. » Il s'agit de la 52e médaille de la délégation française depuis le début de ces Jeux, et de son 10e titre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles