Jimmy Vicaut confirme son retour avec Guy Ontanon pour « réaliser à nouveau des exploits »

Jimmy Vicaut a été médaillé d'argent avec le relais 4x100 m cet été des Championnats d'Europe de Munich. (B. Paquot /L'Équipe)

Comme nous l'annoncions dès le 21 octobre, Jimmy Vicaut, ex-recordman d'Europe du 100 m, va retrouver l'INSEP et Guy Ontanon après plusieurs saisons remplies de « déception et de désillusion » comme l'a indiqué le sprinteur sur ses réseaux sociaux.

À 30 ans, Jimmy Vicaut n'a plus de temps à perdre. Coaché l'année dernière en Italie par Marco Airale, coach qu'il avait rencontré lors de son passage dans le groupe de Rana Rider aux États-Unis, l'ex-recordman d'Europe du 100 m est de retour chez lui à l'INSEP, là où il a passé l'essentiel de sa carrière.

Annoncé dès le 21 octobre sur L'Equipe.fr, ce retour a pris du temps plus sur la forme que sur le fond, puisque Guy Ontanon et son ex-athlète (les deux hommes ont travaillé ensemble jusqu'en 2016) semblaient sur la même longueur d'onde depuis un moment. Par contre la logistique et le bon vouloir de la Fédération français d'athlétisme (FFA) ont mis plus de temps à se dessiner, Ontanon travaillant dorénavant pour la Fédération française handisport.


lire aussi

Athing Mu rejoint Bob Kersee, le coach de Sydney McLaughlin

En tout cas, le récent vice-champion d'Europe du relais 4x100 m à Munich a tout officialisé ce vendredi sur son compte Instagram. « À un an et demi des JO de Paris, j'ai fait le choix de rentrer chez moi, ici en France. Rester auprès de ma famille, mon fils et ma femme, mes piliers. (Re) construire un projet 100 % français avec une équipe de confiance et de qualité. »

Lucide, Vicaut a également indiqué avoir connu des « dernières saisons remplies de déception et de désillusion » même si les expériences à l'étranger lui ont permis « d'évoluer, de rencontrer des personnes formidables, de découvrir de nouvelles cultures, de vivre des expériences humaines et professionnelles enrichissantes ».

Non qualifié en individuel pour les Mondiaux d'Eugene cet été, le Français n'a pas fait mieux que 10''10 (+0,6) la saison dernière, alors que son dernier chrono sous les dix secondes remonte à 2018.


lire aussi

L'actualité de l'athlétisme