JO 2018: la sprinteuse Lolo Jones n’ira pas à Pyeongchang

Pas de seconde chance aux JO d’hiver pour Lolo Jones. Quatre ans après sa sélection pour les JO de Sotchi en bobsleigh, la spécialiste du 100m haies n’a cette fois-ci pas été retenu par les USA pour l’édition 2018 à Pyeongchang (9-25 février).

Jones, 35 ans, était l'une des six pousseuses en compétition pour deux places aux côtés des pilotes Elana Meyers Taylor et Jamie Greubel Poser, respectivement 2e et 3e de l'épreuve de bobsleigh féminin des JO-2014. 

La Fédération américaine de bobsleigh et de skeleton a retenu Lauren Gibbs et Aja Evans, tandis que Briauna Jones est remplaçante.

A lire aussi >> JO 2018: la Corée du Sud propose à la Corée du Nord un défilé et le hockey féminin en commun

Malgré sa victoire samedi à Saint Moritz

Lolo Jones avait pourtant remporté samedi avec Meyers Taylor l'épreuve de Coupe du monde de Saint Moritz (Suisse), mais cela n'a pas convaincu les responsables de la Fédération américaine.

"Une décision difficile à prendre"

"Nous avions six candidates qui sont montées sur les podiums de Coupe du monde cet hiver, la décision a été difficile à prendre, mais nous avons choisi celles qui, nous le pensons, nous permettront de rapporter des médailles de Corée du Sud", a expliqué le directeur général de la fédération américaine, Darrin Steele.

Quatrième aux JO d'été, onzième aux JO d'hiver

Jones, 4e sur 100 m haies lors des JO 2012 de...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages