JO 2018 - WTF - JO 2018 : Les phrases clichés des Jeux de Pyeongchang

L'Equipe.fr
L’Equipe
Vous risquez d'entendre plusieurs formules toutes faites chez les commentateurs des JO d'hiver. Voici un petit florilège des phrases clichés de Pyeongchang... et leur «vraie» signification.

JO 2018 - WTF - JO 2018 : Les phrases clichés des Jeux de Pyeongchang

Vous risquez d'entendre plusieurs formules toutes faites chez les commentateurs des JO d'hiver. Voici un petit florilège des phrases clichés de Pyeongchang... et leur «vraie» signification.

Vous risquez d'entendre plusieurs formules toutes faites chez les commentateurs des JO d'hiver. Voici un petit florilège des phrases clichés de Pyeongchang... et leur «vraie» signification.«Parce que les Jeux de Pyeongchang, ce sont d'abord les Jeux de la paix»Comprendre : «Vous avez vu défiler les deux Corées, main dans la main lors de la cérémonie d'ouverture ; les jolis chants des pom-pom girls du Nord ; la poignée de main entre les dirigeants des deux pays ; l'équipe de hockey unifiée... Que de beaux symboles d'ouverture, de rassemblement et de fraternité qui s'effaceront à la minute même où s'achèvera la cérémonie de clôture».«Vous allez déclencher des passions chez les gamins qui nous regardent»Comprendre : «Le curling, ses petits crissements, ses coups de balais, ses cris, ses pierres et leur rotation, tout ça en prime sur France 2... Si ces quelques atouts enfin visibles en mondovision ne donnent pas envie à la jeunesse de France d'intégrer l'un des 25 clubs du pays, c'est à ne plus rien y comprendre. La barre des 400 licenciés devrait vite exploser. ».«On sait que tout Valloire vous regarde»(marche aussi avec Courchevel, les Contamines, Val d'Isère, Morzine, Chamonix, l'Alpe d'Huez, Chamrousse...)Comprendre : «Vous êtes une célébrité dans un sport régional. L'admiration que vous porte l'ensemble des habitants de la station où vous avez grandi et où vous avez progressé est épatante, vraiment. Mais ne nous emballez pas : toute la France ne s'est pas levée à 5h du matin pour assister à vos exploits».«Il est le plus français des Suisses»(marche aussi avec les Canadiens, et très pratique sur les disciplines où les Français sont absents)Comprendre : «S'il parle la langue de Molière, c'est comme s'il était de chez nous non ? Comme ça, s'il finit sur le podium, on n'aura qu'à dire que sa médaille sera aussi un peu la nôtre.»«Il a plaqué un backside triple cork nosegrab bien stylé»Comprendre : «C'est le problème avec les disciplines diffusées une fois tous les quatre ans sur les grandes chaînes : si on vulgarise, on nous reproche de ne rien y connaître ; si on utilise les bons termes anglophones, personne ne comprend. Du coup, on fait quoi ?»«Et surtout, rendez-vous en 2022»Comprendre : «Une qualification pour les Jeux, c'est déjà fou, alors cette élimination en demi-finale, c'est quasiment une victoire... Maintenant, il va falloir repartir pour quatre ans de plus, éviter les pépins physiques et les chutes, croiser les doigts pour que la concurrence nationale ne progresse pas trop, espérer que votre discipline ne soit pas remplacée par une autre et que vos sponsors ne vous lâchent pas, et là, peut-être, si tout se passe bien, on se reverra à Pékin.»«Ca va être la fête au club France»Comprendre : «Vous ne tiendrez plus debout après 22h00, et ça ne sera pas à cause de la fatigue.»

Que lire ensuite

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages