JO 2020 - Boxe - Maïva Hamadouche, suite à l'annonce du report des Jeux de Tokyo en 2021 : « C'était un peu inévitable »

L'Equipe.fr
L’Equipe

La championne mondiale professionnelle, engagée dans le tournoi de qualification olympique, comprend le report des Jeux. Championne mondiale (IBF) professionnelle des super-plume, Maïva Hamadouche (30 ans) était engagée dans le tournoi de qualification olympique des -60 kg qui a été interrompu, lundi 16 mars à Londres. « J'étais sur le point de me qualifier, j'avais deux combats à remporter, commente la Parisienne, et maintenant les Jeux sont reportés. Je suis déçue, mais je relativise. C'était un peu inévitable, car on aurait couru au désastre avec des nations absentes, pas de public... Il fallait vraiment reporter les Jeux, mais je me pose maintenant plein de questions : quand aura lieu le tournoi de qualification olympique, les combats prévus seront-ils conservés ou y aura-t-il un nouveau tirage au sort ? En tout cas, les Jeux, même en 2021, cela ne m'empêchera pas de les disputer. Je pense même à ceux de 2024. Et d'ici 2021, je vais pouvoir prendre plus d'expérience en boxe amateur. » Toute l'actu liée au coronavirus Avant les Jeux, Hamadouche avait déjà vu l'un de ses gros objectifs être reporté à cause de l'épidémie de coronavirus. Le 22 février à Séoul, elle aurait dû disputer un Championnat d'unification des titres mondiaux en défendant sa ceinture IBF face à la tenante WBA, l'invaincue Sud-Coréenne Hyun Mi Choi. « J'ai la chance de pouvoir jouer sur les deux tableaux, reprend la jeune Française, les amateurs et les pros. Alors, dès que la situation sera redevenue normale en Corée, j'irai faire ce grand combat. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi