JO 2020 - eau libre - Marc-Antoine Olivier, après le report des Jeux de Tokyo en 2021 : « Maintenant, on sait où on va »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le nageur d'eau libre, médaillé de bronze du 10 km en 2016 à Rio, est satisfait de la décision du CIO. Mais il s'interroge sur le mode de qualification. Médaillé de bronze sur 10 km en 2016 à Rio et favori à Tokyo, le nageur d'eau libre Marc-Antoine Olivier, confiné chez ses parents dans Nord, est soulagé de savoir de quoi son avenir olympique va être fait, après l'annonce du report des Jeux de Tokyo en 2021. Même s'il se pose quelques questions. « Le CIO a pris la meilleure des décisions, dit-il. Depuis quelques jours, nous les nageurs, on était inquiet au sujet de l'équité sur la préparation car on était confinés chez nous alors qu'à l'étranger, beaucoup de nos adversaires continuaient à s'entraîner. Maintenant, on est fixé et c'est le plus important. Reste à savoir si ceux qui étaient déjà qualifiés, comme moi, vont devoir rejouer leur place ou pas? Ou si on va en rajouter? Il reste encore beaucoup de questions à éclaircir mais on a déjà eu la réponse principale et on sait où on va. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi