JO 2020 - Report des JO 2020 : auparavant, seule la guerre avait eu raison des Jeux

L'Equipe.fr
L’Equipe

Seules trois autres éditions des JO n'avaient pu avoir lieu aux dates prévues : en 1916, 1940 et 1944, en raison des deux conflits mondiaux. Les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 sont les premiers à être reportés en temps de paix, en raison de la pandémie de Covid-19. Auparavant, seules trois éditions n'avaient pu avoir lieu à la date prévue, en 1916, 1940 et 1944, annulées en raison des deux guerres mondiales. Les JO 1916 avaient été attribués à Berlin. Pour la première fois dans l'histoire des Jeux, des athlètes féminines devaient concourir dans quelques disciplines (natation et plongeon, tennis et netball). Mais le 28 juin 1914, alors même que des épreuves tests se déroulent dans la capitale allemande, l'Archiduc François-Ferdinand, héritier du trône de l'Empire austro-hongrois, est assassiné à Sarajevo avec son épouse par un nationaliste serbe. Ce meurtre va provoquer l'embrasement généralisé de la Première Guerre mondiale à partir d'août 1914. Les circonstances précises de l'annulation des Jeux de Berlin ne sont pas connues. Cependant, le fondateur des Jeux modernes, le baron Pierre de Coubertin, décrétera que cette édition serait malgré tout comptée comme la VIe olympiade, bien que n'ayant jamais eu lieu. Les Jeux de 1940 devaient se dérouler à... Tokyo. Comme en 2020 (neuf ans après la catastrophe de Fukushima), ils étaient présentés par le Japon comme un moyen de montrer au monde sa reconstruction, après le grand séisme du Kanto de 1923. La tenue des JO est devenue progressivement compromise par la pression diplomatique des puissances occidentales face à l'expansionnisme japonais en Chine. Le comité olympique japonais finit par jeter l'éponge en juillet 1938, expliquant que « les problèmes avec la Chine » rendaient impossible la tenue des Jeux à Tokyo. Les Jeux d'été de 1940 doivent alors échoir à Helsinki, mais l'événement est balayé par le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939. Toute l'actualité liée au coronavirus L'édition 1944 avait été attribuée à Londres en... juillet 1939. À peine deux mois plus tard, la guerre avec l'Allemagne était déclarée et les Jeux de 1944 tombaient aux oubliettes. Londres accueillera finalement ses deuxièmes JO (après 1908) en 1948, qui furent surnommés les « Jeux de l'austérité » en raison des conditions d'accueil spartiates offertes aux athlètes, trois ans seulement après la guerre. Vaincus, l'Allemagne et le Japon ne furent pas conviés.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi