JO 2021 - La moitié des entreprises nippones sceptiques sur les Jeux Olympiques 2021 de Tokyo

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Selon un sondage, 56% des entreprises japonaises aspirent à ce que les JO, prévus l'été prochain, soient décalés ou annulés. Une enquête, menée en ligne du 1er au 8 février, par le groupe de réflexion Tokyo Shoko Research, démontre que 56% des entreprises interrogées estiment que le Japon devrait annuler ou reporter les Jeux, contre 53,6% lors de l'enquête précédente en août. Fin mars 2020, face à la pandémie engendrée par le Covid-19, le CIO avait été contraint dé décaler les JO à cette année. Seules 7,7% des entreprises interrogées ont déclaré que les Jeux devraient se dérouler comme prévu cette année (du 23 juillet au 8 août), contre 22,5% l'été dernier. Le Japon a du mal à contenir le virus Près de 20% ont déclaré que les Jeux devraient être organisés avec un nombre limité de spectateurs, tandis que 17% estiment qu'ils devraient se dérouler sans spectateurs. Plus de 70% des entreprises ont déclaré que l'annulation ou le report des Jeux n'aura pratiquement aucun impact sur leurs revenus. L'enquête, qui couvrait plus de 11000 entreprises, a été menée avant la démission vendredi 12 février du chef des Jeux olympiques de Tokyo 2020, Yoshiro Mori, pour des propos sexistes. Le Japon a du mal à contenir le coronavirus et est en retard par rapport aux pays occidentaux dans le déploiement des vaccins, alors même que le Premier ministre Yoshihide Suga a promis de mettre en place les conditions pour accueillir les Jeux Olympiques cet été.