JO 2021 - Naomi Osaka recadre Yoshiro Mori pour ses propos misogynes

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

La troisième joueuse mondiale Naomi Osaka a critiqué ce samedi les propos sexistes du président du comité d'organisation des Jeux Olympiques de Tokyo et ancien Premier ministre Yoshiro Mori. Aussi vénérable soit-il, l'âge n'excuse pas tout. Mercredi dernier, Yoshiro Mori (83 ans), ancien Premier ministre et actuel président du Comité d'organisation des Jeux de Tokyo, s'est plaint que « les conseils d'administration avec beaucoup de femmes prennent beaucoup de temps » car elles ont « du mal à finir » leurs interventions, ce qui est « embêtant ». Des propos qui ont suscité un tollé au Japon et qui sont revenus aux oreilles de Naomi Osaka, triple vainqueure d'un tournoi du Grand Chelem (US Open 2018 et 2020, Open d'Australie 2019). « C'est la déclaration d'un ignorant », a déclaré l'idole du tennis japonais, âgée pour sa part de 23 ans, deux jours avant le début de l'Open d'Australie, où elle rencontrera la 39e mondiale, Anastasia Pavyluchenkova, au premier tour. lire aussi Toute l'actu des Jeux de Tokyo « Les gens qui font ce type de déclarations devraient se renseigner sur ce dont ils parlent », a ajouté la jeune femme qui tentera de reconquérir à Melbourne un trophée remporté face à Petra Kvitova il y a deux ans. « J'aimerais bien savoir quel est le raisonnement derrière ces propos. Et je voudrais savoir ce qu'en pensent les gens qui l'entourent », a ajouté la joueuse métisse nippo-haïtienne qui a affiché cet été, lors de l'US Open, son attachement au mouvement Black Lives Matter. Depuis qu'il a tenu ses propos misogynes, Yoshiro Mori a présenté publiquement ses excuses.