JO 2021 - Les propos sexistes de Yoshiro Mori, un « problème majeur » pour la gouverneure de Tokyo Yuriko Koike

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

La gouverneure de la ville de Tokyo Yuriko Koike a indiqué vendredi que les propos sexistes tenus par Yoshiro Mori, président du Comité d'organisation des JO de Tokyo 2021, ont plongé les Jeux dans une vraie crise. Les excuses n'ont pas suffi. Coupable d'avoir tenu des propos sexistes lors d'une réunion ouverte à la presse, ce qui a débouché ensuite sur un tollé général, le président du Comité d'organisation des JO de Tokyo 2021 Yoshiro Mori, 83 ans, a été vivement critiqué vendredi par la gouverneure de la ville hôte des prochains Jeux Olympiques, Tokyo, Yuriko Koike. « Sans voix face à ces propos » « La mission de la métropole et du Comité d'organisation est d'assurer la sécurité et le bon déroulement des Jeux, et nous faisons face à un problème majeur », a indiqué Koike vendredi. Et d'ajouter : « Je me suis retrouvée sans voix face à ces propos, qui n'auraient jamais dû exister. » En revanche, pas question pour la gouverneure de se positionner sur une éventuelle démission de Yoshiro Mori qui, après avoir présenté ses excuses pour ses propos maladroits, avait indiqué qu'il ne quitterait pas son poste. « Le CIO est une grande organisation ancrée dans l'histoire et qui nécessite énormément de négociations, et en ce sens, la question de savoir qui est qualifié ou pas pour le plus haut poste doit faire l'objet d'une décision de la part du Comité d'organisation (des Jeux). » lire aussi Toute l'actu des Jeux de Tokyo