JO 2022 - La Chine appelle les États-Unis « à cesser de perturber » les JO de Pékin

·1 min de lecture

À l'occasion d'un échange téléphonique entre ministres des Affaires Étrangères, la Chine a demandé aux États-Unis d'arrêter ses pressions diplomatiques autour des Jeux Olympiques de Pékin qui débutent dans huit jours. À l'occasion d'un entretien téléphonique avec Antony Blinken, le secrétaire d'État américain (équivalent du ministre des Affaires Étrangères), son homologue Wang Yi a appelé les États-Unis à « cesser de perturber » les Jeux Olympiques d'hiver de Pékin qui s'ouvrent vendredi prochain (4 au 20 février). Reprochant notamment à la Chine le traitement de la minorité ethnique des Ouïghours, les États-Unis avaient annoncé un « boycott diplomatique » des Jeux, en n'envoyant pas le moindre représentant officiel lors de l'événement. Une décision suivie par plusieurs autres pays comme la Grande-Bretagne, le Japon, le Canada, l'Australie ou encore le Danemark. Un mouvement que la France n'a pas rejoint. Le responsable chinois a également appelé Washington à « cesser de jouer avec le feu » sur la question de Taïwan, toujours particulièrement épineuse entre les deux pays, ou de « créer toutes sortes de petites factions pour s'opposer à la Chine ». Une probable référence aux déclarations communes de Joe Biden, le président des États-Unis, et Fumio Kishida, le Premier ministre japonais, qui ont promis de contrer les ambitions chinoises en Asie-Pacifique.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles