JO 2022 - Craintes pour la cybersécurité des athlètes aux JO de Pékin

·1 min de lecture

De nombreux comités nationaux olympiques ont conseillé à leurs athlètes de ne pas emporter aux JO en Chine leur matériel informatique ou leur téléphone personnel. Les comités nationaux olympiques de certains pays occidentaux conseillent à leurs athlètes de laisser leurs appareils personnels à la maison ou d'utiliser des téléphones temporaires en raison de problèmes de cybersécurité lors des Jeux d'hiver du mois prochain à Pékin. De nombreux CNO ont déclaré qu'ils fourniront à leurs athlètes et à leur personnel des dispositifs temporaires pour éviter les risques de sécurité et lutter contre toute surveillance pendant les Jeux en Chine. « Il faut partir du principe que chaque SMS, e-mail, visite en ligne et accès aux applications peuvent être surveillés », a déclaré le Comité olympique et paralympique des États-Unis dans un avis. Le Comité olympique canadien est du même avis. il a conseillé à ses membres de laisser leurs appareils personnels à la maison et de redoubler d'attention puisque les Jeux présentaient « une opportunité unique pour la cybercriminalité ». lire aussi Le CIO assure que les vêtements officiels des Jeux de Pékin ne sont pas issus du travail forcé Les comités suisse et suédois fourniront également de nouveaux appareils à leurs délégations et les ont informés des mesures qu'ils peuvent prendre contre la cybersécurité. « Nous fournissons également des informations aux athlètes sur la situation en Chine en coopération avec l'organisation Civil Rights Defenders, afin que les athlètes puissent prendre leur propre décision sur la manière d'utiliser leur équipement personnel pendant les Jeux olympiques », a déclaré le comité suédois. L'Association olympique britannique a déclaré qu'elle avait donné aux athlètes et au personnel des conseils pratiques concernant l'apport de leurs appareils personnels à Pékin et qu'elle fournirait des appareils temporaires à ceux qui le souhaitaient. Le comité olympique des Pays-Bas va équiper les membres de son équipe avec de nouveaux appareils. Par ailleurs, des chercheurs ont estimé que l'application du comité d'organisation de Pékin que tous les participants doivent utiliser pour surveiller leur santé, contient des failles de sécurité. Ce qui signifie que les données personnelles pourraient être dérobées.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles