JO 2022 - La flamme olympique sera allumée lundi sans spectateurs pour les JO d'hiver de Pékin

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La flamme olympique sera allumée dans un stade antique d'Olympie lundi pour les JO d'hiver de Pékin 2022 (4-20 février). Elle s'envolera mardi pour la Chine. La flamme olympique des Jeux d'hiver de Pékin (4-20 février) sera allumée lundi à 10h30 dans un stade antique d'Olympie sans spectateurs, comme ce fut déjà le cas pour ceux de Tokyo.« À cause de la situation liée à la pandémie de Covid-19, la cérémonie se tiendra dans un respect strict du protocole sanitaire local », a prévenu le Comité Olympique grec, qui reconduit ainsi les mesures drastiques prises en mars 2020 en vue des JO de Tokyo. Elle sera allumée sur le stade antique d'Olympie, sur la péninsule du Péloponnèse, et remise aux organisateurs chinois dès le lendemain au stade Panathénaïque à Athènes après une nuit à l'ombre de l'Acropole.
Dans l'histoire des Jeux de l'ère moderne, la flamme n'avait été allumée à huis clos qu'en 1984, quand les organisateurs grecs avaient voulu protester contre le caractère commercial des Jeux olympiques de Los Angeles. lire aussi Test grandeur nature à Pékin avant les JO 2022 La flamme amenée en un temps record à Pékin La cérémonie se tiendra devant un parterre limité aux membres du Comité international olympique (CIO) et des comités grec et chinois, en présence de la présidente de la République hellénique Katerina Sakellaropoulou et du président du CIO Thomas Bach. La flamme des Jeux Olympiques et Paralympiques d'hiver sera amenée en un temps record jusqu'à Athènes, avant de s'envoler vers Pékin. Traditionnellement, la flamme parcourt des centaines de kilomètres en plusieurs jours, traverse une cinquantaine de villes et sites archéologiques de Grèce, relayée par des artistes et des sportifs du monde entier, mais ce ne sera pas le cas cette fois. Cette fois, la flamme olympique ne sera portée que par deux relayeurs - un Chinois et un Grec - en moins de 24 heures jusqu'au stade Panathénaïque d'Athènes. lire aussi Pas de spectateurs étrangers et 21 jours de quarantaine pour les athlètes non vaccinés aux JO d'hiver de Pékin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles