JO 2024 - Éco - Paris 2024 : Le Coq Sportif en campagne

L'Equipe.fr
L’Equipe

Un mois après avoir répondu à l'appel d'offres pour l'équipementier unique de l'équipe de France olympique et paralympique aux JO de 2024, la marque dévoile un sondage qui lui est très favorable. La démarche est assez rare pour être soulignée. Le Coq Sportif, célèbre marque française appartenant au fonds suisse Airesis, dévoile un sondage, commandé à l'IFOP et réalisé début janvier par téléphone, sur la place des équipementiers dans le sport français. Les résultats se révèlent très favorables à la griffe basée dans l'Aube, équipementier du quinze de France, fournisseur des maillots de leaders du Tour de France ou encore habilleur des pilotes de Renault F1, hors combinaisons ignifigées. Interrogés sur leur marque préférée pour habiller les athlètes tricolores aux Jeux de Paris 2024, 67% des sondés citent Le Coq Sportif, 18% Lacoste et 4% à la fois Nike et Adidas ; Asics et Umbro étant crédités d'1%. Pour 75% des sondés, les Jeux Olympiques et Paralympiques sont l'événement auquel ils associent le mieux Le Coq Sportif en tant qu'équipementier, avant la Coupe du monde de foot (58%) ou encore les Mondiaux d'athlétisme (50%). L'étude ne précise pas si les sondés pensent aux tenues de compétition ou à celles de représentation pour monter sur les podiums, par exemple, lors des Jeux à domicile. Des équipements bien différents qui font l'objet de deux lots séparés, sur les trois (*) que contient l'appel d'offres lancé mi-septembre par le Comité Paris 2024 afin de choisir son équipementier unique pour les Jeux. Le COJO, tenu à la confidentialité par le code des marchés publics, ne fait aucun commentaire sur les offres reçues avant la date limite du 4 décembre. Le Coq Sportif est l'une des quinze marques qui a demandé le dossier détaillé et à l'avoir rendu avant la date limite du 4 décembre. Mais la société n'y fait aucune allusion dans son communiqué ni dans le sondage lui-même. Lacoste, autre marque française du groupe suisse Mauss, habilleur hors compétition de l'équipe de France olympique jusqu'aux JO de Tokyo inclus, et l'Américain Nike, auraient aussi rendu un dossier, selon nos informations. Le Comité prendra sa décision à la fin du premier trimestre 2020, a indiqué Tony Estanguet, président de Paris 2024. Le temps de lire en détail les seize pages du sondage IFOP pour le Coq Sportif. (*) le troisième lot concerne les tenues des relayeurs de la flammes, des volontaires et des salariés de Paris 2024.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi