JO 2024: le coût du centre aquatique nettement revu à la hausse

RMC Sport

Le coût du centre aquatique olympique (CAO) de Paris-2024, à Saint-Denis, qui va être attribué à un groupement mené par Bouygues, a été réévalué à la hausse, à 174,7 millions d'euros contre 113 selon un précédent budget, sur fond d'incertitudes liées à la pandémie de Covid-19.

Plus de 50 millions d'euros de hausse

La hausse n'est pas anodine. "Plus de 50 millions de dépassement dès maintenant... ça promet", a twitté le "comité de vigilance Paris 2024 de Saint-Denis", un collectif de citoyens critique de l'organisation des Jeux olympiques.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Les coûts restent maîtrisés", répond-on au contraire à la Solideo, la société publique chargée des chantiers des JO, où l'on rappelle que la facture du centre aquatique construit pour les JO de Tokyo-2020, reportés à l'été 2021, frôle les 500 millions d'euros.

La hausse ne tient pas compte des aléas du coronavirus

La hausse, annoncée mercredi par la Métropole du Grand Paris (MGP), le maître d'ouvrage du CAO, qui a dévoilé le projet et son attribution à un groupe d'entreprises mené par Bouygues, est due à plusieurs facteurs. D'une part, elle résulte d'une actualisation pour tenir compte du marché du BTP en Ile-de-France et de l'inflation jusqu'en 2024, le précédent budget se fondant sur un euro à valeur 2016. 

D'autre part, elle est liée à un investissement supplémentaire de 20 millions d'euros de la MGP, pour financer un espace aquatique ludique non prévu au départ et...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi