JO - Athlé (H) - Armand Duplantis titré à la perche aux JO de Tokyo, Renaud Lavillenie diminué et huitième

·2 min de lecture

Le prodige suédois Armand Duplantis a remporté ce mardi le titre olympique au saut à la perche (6,02 m), manquant de peu le record du monde. Le podium est complété par Christopher Nilsen et Thiago Braz, alors que Renaud Lavillenie, diminué physiquement, s'est classé huitième. En l'absence de Sam Kendricks, positif au Covid-19 - et seul perchiste à l'avoir battu cette saison -, le prodige suédois Armand Duplantis (21 ans) savait que l'autoroute vers le titre olympique était dégagée, ce mardi, à Tokyo. Il fallait encore sauter. Après avoir fait le tri à 6,02 m, laissant l'Américain Christopher Nilsen (2e avec 5,97 m) et le Brésilien Thiago Braz (3e avec 5,87 m) sur les deux autres marches du podium, le Suédois demandait 6,19 m, voulant ajouter le record du monde à son sacre. Il était très proche de passer lors de ses première et troisième tentatives, mais finalement, c'est avec 6,02 m qu'il redescendait un peu sur terre pour décrocher le premier grand titre de sa carrière, après le titre de champion d'Europe en 2018. De son côté, Renaud Lavillenie n'a rien lâché mais la marche était trop haute pour lui ce mardi, surtout avec un corps très diminué. Déjà touché à la cheville gauche (ligament) le 11 juillet, le Français s'est de nouveau blessé à l'échauffement de cette finale, à la cheville droite cette fois-ci, après un essai avorté. Combatif, le champion olympique 2012 réussissait néanmoins à passer au premier essai à 5,70 m, ce qui le laissait dans le jeu. Mais la suite était trop compliquée avec un premier échec à 5,87 m, avant de jouer avec les impasses (deux échecs à 5,92 m), en vain. Déjà sorti en pleurs en 2016 après les sifflets du stade de Rio (2e), Lavillenie avait de nouveau le regard bas, ce mardi, et finissait huitième (5,70 m), le corps meurtri. lire aussi Les résultats de la perche hommes lire aussi Le programme de l'athlétisme aux JO

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles