JO - Athlé - Marteau (F) - Alexandra Tavernier, 4e de la finale des Jeux de Tokyo : « La plus grande déception de ma vie »

·2 min de lecture

Alexandra Tavernier était extrêmement déçue de sa performance à l'issue du concours du marteau des JO de Tokyo remporté ce mardi par la Polonaise Anita Wlodarczyk. Alexandra Tavernier, 4e du concours du marteau avec 74,41 m : « Autant être six, sept, huitième que de terminer quatrième. Ça fait mal, c'est dur. On a tellement bossé ! Je ne sais pas du tout ce qui s'est passé. Ces performances (le podium se joue à 75,49 m), je les ai faites des millions de fois à l'entraînement, j'ai fait des perfs tout le long de la saison, le stage à Kobe a été monstrueux. Faire ça, de cette manière-là, j'ai tellement honte... C'est une grande frustration. On va dire que l'instinct n'a pas suivi. Normalement, je l'écoute, et j'y vais, je ne me pose pas de question, mais là... lire aussi Résultats Le premier essai était très bien (1re avec 73,54 m), ça m'a mis dans une bonne position. Mais derrière, les filles ont réussi à construire et à continuer à progresser tout le long du concours. Moi, je stagnais, j'étais même un peu plus bas. Il y avait des choses vraiment très très bonnes, mais à chaque fois, il y avait des choses qui n'allaient pas, et ça ne payait pas, tout simplement. Ces perfs là (70,81 m au 3e essai, 72,64 au quatrième) normalement, cela ne devrait pas exister.

Je me remobilise au dernier essai, mais ça ne suffit pas. C'est dur de prendre du recul quand on est en position de faiblesse et au pied du mur, ça montre que je suis capable de faire ma meilleure performance au dernier jet, mais ce n'est pas suffisant. Quatrième place, c'est la plus grande déception de ma vie. » lire aussi Toute l'actu de l'athlé aux JO de Tokyo lire aussi Le tableau des médailles des Jeux de Tokyo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles