JO - Athlé (H) - Renaud Lavillenie « désolé » pour Sam Kendricks, positif au Covid et forfait pour les JO de Tokyo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le perchiste français Renaud Lavillenie trouve « désolant » le contrôle positif au Covid-19 et le forfait, révélé ce jeudi, de son rival et ami américain Sam Kendricks, dont les qualifications démarrent samedi (2h40). On peut évidemment se montrer cynique et considérer que le forfait du double champion du monde Sam Kendricks, révélé ce jeudi à la suite d'un test positif au Covid-19, fera les affaires de ses adversaires. « On peut effectivement se dire que c'est une place potentielle sur le podium qui se libère mais ce n'est pas comme ça qu'on veut que ça se passe, c'est la misère totale, réagit Renaud Lavillenie au sujet d'un rival et ami qui fait l'unanimité dans le milieu de la perche pour sa sympathie contagieuse. Je lui ai immédiatement envoyé un message pour lui dire que j'étais désolé et qu'il fallait qu'il soit fort dans ces circonstances. Dans l'absolu, on savait tous qu'on avait cette épée au-dessus de la tête pour ces Jeux et le cas de Sam nous rappelle qu'on est tous vulnérable, que ça peut nous arriver à tous. À ma connaissance, c'est le premier athlète susceptible de gagner une médaille à qui ça arrive et je trouve ça vraiment désolant pour lui. Maintenant, la vie continue... »

Lavillenie a rejoint ce jeudi le village olympique à Tokyo depuis le camp de base des athlètes français à Kobe. Mercredi, il y a effectué une dernière séance de perche avant les qualifications de samedi. « Ce n'était pas comme je l'espérais, plutôt douloureux, et j'ai préféré ne pas insister, explique celui qui a engagé un contre-la-montre depuis sa sérieuse entorse de la cheville, le 11 juillet lors de l'échauffement du meeting de Sotteville. Mais je reste confiant, ce sera direct les qualifs... » lire aussi Renaud Lavillenie fait le point sur sa blessure avant ses débuts aux JO de Tokyo La Fédération américaine a quant à elle expliqué qu'elle avait mis Kendricks et son entourage proche à l'isolement pour préserver l'intégrité de l'équipe. Car si le cas du perchiste devenait un cluster dans les rangs américains, cela pourrait se révéler catastrophique et décimer les rangs de favoris à de nombreuses épreuves à la veille du début des épreuves d'athlétisme, ce vendredi.

lire aussi Le programme de la perche aux JO

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles