JO - Aviron (H) - Matthieu Androdias et Hugo Boucheron sacrés en deux de couple aux JO de Tokyo

·2 min de lecture

Les Français Matthieu Androdias et Hugo Boucheron ont décroché ce mercredi matin la médaille d'or du deux de couple des JO de Tokyo sur le bassin de Sea Forest. Ils ont devancé les Pays-Bas et la Chine. Annoncés comme les favoris, les Français Matthieu Androdias et Hugo Boucheron ont répondu présent ce mercredi matin sur le bassin de Sea Forest en décrochant l'or du deux de couple des JO de Tokyo. lire aussi Le programme de l'aviron aux JO Encadrés sur la ligne de départ par les Chinois et les Néerlandais, leurs adversaires directs pour le Graal, les Français prenaient le meilleur départ pour s'extraire en tête sur ce bassin où le vent était favorable et passer en tête aux premiers 500 m. Champions du monde en 2019 les Chinois Zhiyu Liu et Liang Zhang accéléraient le rythme peu avant la mi-course pour dérégler la machine bleue. On se retrouvait alors avec les trois bateaux de front, puisque la paire néerlandaise Twellaar-Broenink venait également se mêler à la fête. 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Aux 1 500 m, les Néerlandais portaient leur attaque, prenant quelques longueurs sur les Français, un peu en perte de vitesse. Mais là où ils s'étaient économisés lors des tours précédents, Androdias et Boucheron mettaient tout ce qu'ils avaient dans ce dernier 500 m, juge de paix de cette course olympique. Matthieu Androdias, au micro de France TV « C'est tellement éloigné de la course qu'on voulait faire. On a compensé avec l'envie » Détachés à 200 m du but, les Bleus peinaient à terminer mais l'essentiel était acquis avec la médaille d'or olympique, record des Championnats à la clé (6'00''33), devant les Pays-Bas (+0''20) et la Chine (+3''30). 17 Cela faisait 17 ans que le deux de couple français n'avait pas décroché l'or olympique depuis le sacre de Sébastien Vieilledent et Adrien Hardy en 2004, à Athènes. « C'est tellement éloigné de la course qu'on voulait faire, lâchait juste après la course la paire française au micro de France Télévisions. On a compensé avec l'envie. C'était une course super collective. C'était horrible, on a fait des fautes. On a tout fait au physique. Ce n'était pas une course de puristes, sûrement la plus mauvaise course du week-end. » Cette médaille d'or est la huitième pour la France dans ces Jeux Olympiques de Tokyo, quelques heures seulement après le titre de Clarisse Agbégnénou en judo et le bronze d'Althéa Laurin en taekwondo mardi. lire aussi Programme des JO de Tokyo

VIDÉO - Jeux Olympiques Tokyo 2021 : retour sur les plus gros scandales politiques qui ont secoué les JO

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles