JO - Basket - Dix stars du basket à suivre aux JO de Tokyo

·2 min de lecture

Des quatre tournois organisés au Japon lors des JO (5x5 et 3x3, femmes et hommes), nous avons extrait dix noms de joueurs et joueuses emblématiques.

Sue Bird et Diana Taurasi (États-Unis) - A 40 et 39 ans, la meneuse (1er plan à gauche) et l'arrière (1er plan avec le trophée) ont de grandes chances de devenir au Japon les premières basketteuses à remporter cinq médailles d'or olympiques d'affilée.

Dusan Bulut (Serbie) - La personnalité incontournable du 3x3, considérée comme le « GOAT » - le meilleur joueur de l'histoire de la discipline -. Il a tout gagné avec la Serbie, collectionnant les actions spectaculaires et les trophées de MVP. Ces JO doivent couronner sa carrière.

Luka Doncic (Slovénie) - Le prodige de Dallas, membre du meilleur cinq de la NBA, a enchaîné après sa saison avec les Mavs en survolant le TQO organisé à Kaunas, pourtant taillé pour la Lituanie, et en qualifiant la Slovénie pour les premiers JO de son histoire.

Kevin Durant (États-Unis) - Presque tous les joueurs de l'équipe américaine sont des stars en NBA. Mais Durant (ici lors des JO 2016) est un ton au-dessus des autres car il a déjà montré à plusieurs reprises qu'il pouvait être tout aussi dominateur dans le jeu FIBA.

Pau Gasol (Espagne) - Alors qu'il semblait en bout de course, la légende catalane (ici lors des JO 2016) a rempli son premier objectif : être apte pour ses cinquièmes JO. Le deuxième est « simple » : obtenir enfin l'or après avoir titillé les Américains en finale en 2008 et 2012.

Luis Scola (Argentine) - Comme Bird et Gasol, c'est un quadragénaire, sur lequel le temps n'a pas d'effet. Deuxième scoreur de l'équipe championne olympique en 2004, il a encore été élu dans le meilleur cinq de la Coupe du monde en 2019, remportant une médaille d'argent.

Alba Torrens (Espagne) - La star de la Roja féminine est revancharde après avoir été privée de l'Euro par le Covid. Grande habituée des podiums (8 médailles avec l'Espagne, 6 titres en Euroligue), elle mènera la chasse derrière les intouchables Américaines, comme à Rio.

Migna Touré (France) - Classée numéro 2 mondiale derrière sa compatriote Laëtitia Guapo, l'arrière de Lattes-Montpellier est la joueuse emblématique de l'équipe française, adversaire numéro 1 des États-Unis pour le titre. Elle a été élue dans le meilleur trois de la dernière Coupe du monde.

Sonja Vasic (Serbie) - Connue sous le nom de Petrovic quand elle jouait à Bourges, elle vient d'être élue MVP de l'Euro, gagné par les Serbes aux dépens des Françaises. Médaillée de bronze à Rio (déjà aux dépens des Bleues), elle a été désignée porte-drapeau cette année.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles