JO - Basket (F) - Bleues - Sandrine Gruda après la défaite des Bleues face au Japon aux JO : « On s'est trouées »

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'intérieure de l'équipe de France Sandrine Gruda ne cachait pas sa déception mardi matin après la défaite des Bleues contre le Japon (74-70) pour leur premier match des Jeux Olympiques de Tokyo. Sandrine Gruda, intérieure de l'équipe de France féminine de basket, battue mardi par le Japon pour son premier match des Jeux Olympiques (74-70) : « Je suis très déçue de cette performance. La différence s'est jouée, je crois dans l'agressivité, en attaque d'abord, où l'on n'a pas réussi à provoquer assez de fautes pour aller sur la ligne des lancers francs, mais surtout en défense. Alors que généralement, on est connues pour ça, notre défense. Elles mettent 74 points, et c'est beaucoup trop pour une équipe de ce calibre. Notre manque d'agressivité se voit à ce niveau-là. On s'est troués à maintes reprises en défense et ça nous a coûté la victoire. On est devant rebond, sans perdre trop de ballons (14). Mais elles ont été adroites, ont mis dedans à trois points (11/27 malgré un premier quart-temps à 1/7). On n'y était pas du tout. Je connais, d'expérience, quels sont les matches qui comptent, ceux où il faut répondre présent. Aujourd'hui (mardi), c'était l'un de ces matches, et on ne l'a pas fait. Mais c'est comme ça. On doit l'accepter et rester concentrées. Être énervé et déçu fait partie du processus. Tu t'en sers pour switcher", entrer dans un autre mode, changer de visage. On sait les matches qui nous attendent (Nigeria puis USA), et il faudra être prêtes. » lire aussi Les Françaises surprises par le Japon Valérie Garnier, sélectionneuse de l'équipe de France : « C'était un match difficile parce que nous avons eu beaucoup de hauts et de bas, individuellement et collectivement. Nous avons fait beaucoup d'erreurs, elles ont eu des tirs à trois qu'elles ont mis et on a eu beaucoup de mal à contenir ça. C'est toujours mieux de commencer par une victoire. Il nous reste deux matches pour aller en quarts. On peut parler des adversaires des autres poules mais je ne sais pas qui il vaut mieux jouer. Le quart sera difficile quoi qu'il arrive. Ce n'est pas la meilleure façon de commencer mais il reste deux matches à jouer. » Gabby Williams, ailière de l'équipe de France : « C'est difficile de trouver les mots. Chapeau au Japon, elles ont très bien joué. Elles ont été très fortes et ont proposé un gros match. Je pense que l'agressivité a fait la différence, elles nous ont bloquées. C'est dur de jouer 40 minutes face à une telle intensité. Les conditions, l'horaire du match n'ont pas joué, le Japon a eu les mêmes contraintes que nous. Cela rend les prochains matches plus importants. Il faut gagner. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles