JO - BMX (H) - Joris Daudet s'attaque à sa montagne, le titre olympique aux JO de Tokyo

·2 min de lecture

Le Français, qui a échoué en quarts de finale à Rio et en demies quatre ans plus tôt à Londres, compte bien accrocher l'or cette fois à Tokyo. Eliminé en demi-finales en 2012 (Londres) et en quarts-de-finale en 2016 (Rio), Joris Daudet, deux fois champion du monde (2011 et 2016), s'attaque à sa montagne, le titre olympique. Le Français, exilé aux États-Unis depuis huit ans, a quitté la Californie pour la Floride pendant trois mois pour s'acclimater à la chaleur humide qu'il retrouvera dans la nuit de mercredi à jeudi (quarts de finale à partir de 3 h, heure française) au Japon. Blessé lors de la deuxième manche de son quart-de-finale à Rio, il apprécie la piste tokyoïte, « super large et pas très dangereuse ». Il prédit d'ailleurs « moins de chutes que normalement ». Cela n'a pas empêché l'un des favoris, Niek Kimmann, de tomber violemment lors d'une séance d'entraînement, lundi. Le Néerlandais a heurté un officiel qui traversait la piste. Le circuit, particulièrement long, demandera cependant un effort un peu différent aux pilotes, qui devront s'adapter. Ils devront aussi gérer la chaleur, non pas sur la piste (l'effort est trop court pour être impacté) mais entre les manches. Les pilotes disposeront cependant de boxes climatisés. De bonnes chances pour les Français Avec Joris Daudet et Sylvan André, n°1 mondial cette saison, la France est bien armée en « gros talents pour ramener le plus de médailles possible », annonce Julien Sastre, le manager de l'équipe de France. Les deux Françaises, Axelle Etienne (n°1 mondiale également) et Manon Valentino, qui avait chuté en finale des Jeux de Rio, il y cinq ans, possèdent également de bonnes chances de médailles. Les quarts-de-finale se disputent en trois manches et quatre séries de six pilotes. Les quatre premiers se qualifient pour les demi-finales, programmées vendredi. lire aussi Le programme du BMX aux JO de Tokyo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles