JO - Coronavirus - Thomas Bach veut rassurer l'opinion publique japonaise sur la situation sanitaire

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Thomas Bach a expliqué que 15 cas positifs seulement avaient été détectés sur un total de 15000 personnes déjà testées plusieurs fois depuis leur arrivée au Japon. « Vous voyez le sourire dans mes yeux ? » Thomas Bach a commencé sa première conférence de presse tokyoïte en s'adressant aux photographes qui le flashaient sous tous les angles derrière son masque. Une phrase pas si innocente que ça tant le président du comité international olympique a veillé à rassurer l'opinion publique alors que les Jeux Olympiques de Tokyo débuteront vendredi prochain. Dans un propos liminaire, l'ancien fleurettiste a ainsi fait référence à sa visite à Hiroshima la veille et à sa rencontre avec un survivant du bombardement du 6 août 1945. « Il ne m'a pas parlé de sa tragédie, de celle de sa famille ou de celle des habitants d'Hiroshima, mais de son soutien aux Jeux Olympiques... », a-t-il raconté avec émotion. lire aussi Toute l'actu des Jeux Le président du CIO a indiqué que depuis le 1er juillet, 15000 personnes étaient arrivées à Tokyo et que, sur ce total, « 15 personnes avaient été testées positives à leur arrivée ou durant les screenings. Les personnes concernées ont été isolées et les contacts proches identifiés ». « Le peuple japonais peut avoir confiance », a insisté Bach. Applaudissements et encouragements enregistrés Thomas Bach a indiqué par ailleurs que plusieurs moyens seraient utilisés pour compenser l'absence de spectateurs à la cérémonie d'ouverture ou sur les compétitions. Des applaudissements et autres encouragements enregistrés lors de précédents Jeux seront ainsi diffusés par les enceintes dans le stade et les spectateurs du monde entier sont invités à enregistrer des vidéos d'encouragements de six secondes qui pourront être diffusés sur les sites.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles