JO - D'où viennent les joueurs français de hand, basket et volley présents aux JO de Tokyo ?

·2 min de lecture

Chez les hommes comme chez les femmes, le basket, le hand et le volley tricolores brillent aux JO de Tokyo. Les joueurs et joueuses sélectionnés viennent de toute la France. Le sport collectif français a connu une journée de rêve, ce jeudi, aux JO de Tokyo. Les handballeurs ont ouvert le bal en se qualifiant pour la finale en battant l'Égypte (27-23). Les basketteurs les ont imités en s'imposant face à la Slovénie (90-89) et les volleyeurs ont conclu la journée par une victoire face à l'Argentine (3-0). Ce vendredi, ce sera au tour des handballeuses et des basketteuses de tenter d'assurer leur médaille olympique. Les premières affronteront la Suède (10 heures) et les secondes le Japon (13 heures). Au total, 66 joueuses et joueurs tricolores se sont hissés ces derniers jours dans le dernier carré de leurs tableaux respectifs (le rugby à 7 et le basket 3x3 n'ont pas été pris en compte). Ils viennent de partout en France et permettent de penser que ces trois sports rassemblés sous l'étiquette « BHV » (basket, hand, volley) sont pratiqués dans toutes les régions, en métropole comme dans les territoires d'Outre-Mer.

L'Île-de-France est sans surprise la région la plus représentée. À l'autre extrémité, on retrouve la Bourgogne-Franche-Comté, qui ne compte aucun représentant présent aux JO dans ces trois sports.

36 départements représentés Au total, 36 départements sont représentés. La Guadeloupe et La Réunion, qui n'apparaissent pas sur la carte ci-dessus, ont vu naître trois athlètes. La handballeuse Méline Nocandy est née à Saint-Claude et le volleyeur Daryl Bultor à Basse-Terre, en Guadeloupe. Son coéquipier Stephen Boyer est, lui, né à plus de 10 000 km de là, à Saint-Denis, à La Réunion. Trois autres de leurs collègues sont nés à l'étranger : Frank Ntilikina (Belgique), Gaby Williams (États-Unis) et Nikola Karabatic (Serbie). Dans le top 3 des départements les plus représentés, Paris arrive largement en tête (8), avec Moustapha Fall, Béatrice Edwige, Kalidiatou Niakaté, Hugo Descat, Ludovic Fabregas, Kentin Mahé, Dika Mem et Nicolas Le Goff. Viennent ensuite quatre départements à égalité (3) : les Alpes-Maritimes (Sandrine Gruda, Timothé Luwawu-Cabarrot et Kevin Tillie), le Nord (Helena Ciak, Barthélémy Chinenyeze et Yacine Louati), les Hauts-de-Seine (Andrew Albicy, Vincent Poirier et Iliana Rupert) et le Val-de-Marne (Evan Fournier, Luc Abalo et Nedim Remili). lire aussi Toute l'actualité des JO de Tokyo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles