JO - Triathlon (F) - Dopage - Pas de JO pour la triathlète ukrainienne Yuliya Yelistratova, suspendue pour un contrôle positif à l'EPO

·1 min de lecture

L'Agence internationale de contrôle (ITA) a annoncé dimanche le contrôle positif à l'EPO de l'Ukrainienne Yuliya Yelistratova, le 5 juin dernier. Provisoirement suspendue, elle ne sera pas au départ de l'épreuve olympique de triathlon femmes, mardi à Tokyo. Yuliya Yelistratova ne disputera pas ses troisièmes Jeux Olympiques, après 2008 et 2012. La triathlète ukrainienne de 33 ans a fait l'objet d'un contrôle antidopage positif à l'EPO le 5 juin dernier, lors de la Coupe d'Europe à Dnipro, en Ukraine, a annoncé dimanche l'Agence internationale de contrôle (ITA). Yelistratova, classée 38e aux bilans mondiaux, avait remporté la compétition. Yelistratova devait prendre le départ de l'épreuve individuelle, mardi aux Jeux Olympiques de Tokyo. La Fédération internationale, qui avait procédé au contrôle, a été informée du cas positif le 24 juillet par le laboratoire de Varsovie (Pologne), accrédité par l'Agence mondiale antidopage. La triathlète a été notifiée et provisoirement suspendue jusqu'à la résolution de l'affaire. Yelistratova peut demander l'analyse de l'échantillon B et contester sa suspension devant le Tribunal arbitral du sport. lire aussi Toute l'actu du triathlon lire aussi Toute l'actu des JO de Tokyo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles