JO - Escalade - Adam Ondra, seulement 6e des Jeux olympiques de Tokyo, pense déjà à Paris 2024

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Adam Ondra, très déçu de sa sixième place à Tokyo, se projette déjà vers Paris 2024. Le nouveau format de l'épreuve olympique devrait mieux lui convenir. La désillusion est énorme pour Adam Ondra. Le Tchèque de 28 ans, onze fois titré aux Championnats du monde, se préparait intensivement depuis deux ans pour briller aux Jeux olympiques et décrocher la première médaille de l'histoire de la discipline à Tokyo. Il avait même mis de côté la falaise, où il prend « bien plus de plaisir qu'en compétition ». Ça n'a pas suffi. Avec 48 points, il a pris la 6e place de l'épreuve olympique remportée par l'Espagnol Alberto Gines Lopez (28 pts). lire aussi Le Français Mickaël Mawem seulement 5e du combiné aux JO de Tokyo « C'est vraiment dur. J'ai sacrifié beaucoup de choses dans ma vie pour ça, détaillait le grimpeur, considéré par beaucoup comme le meilleur au monde. De repartir sans médaille, ça fait mal. C'est dur d'être déçu parce que j'ai l'impression que je n'avais pas mieux que ce que j'ai fait aujourd'hui. Le bloc était étrange, je n'ai pas vraiment réussi à m'adapter. En difficulté, je ne pouvais pas faire mieux. C'était une belle voie, avec un beau spectacle, des mouvements très intéressants. Je montais bien mais c'était une voie qui demandait beaucoup d'endurance. Jakob (Schubert, 3e) a réussi à récupérer à un endroit où je n'ai pas réussi. Moi, j'ai continué à monter. Dans mes deux derniers mouvements, je n'avais plus de jus. C'était vraiment impressionnant de le voir aller en haut. » En remportant l'épreuve de difficulté, l'Autrichien l'éjectait du podium. Avec une quatrième place en vitesse et une sixième place en bloc, Ondra devait remporter la dernière épreuve pour être médaillé. Il ne baisse pas les bras pour autant. « Revenir des premiers Jeux sans médaille, ça me motive à aller à Paris, essayer un nouveau format qui me convient beaucoup plus », conclut Ondra. Aux Jeux de 2024, deux épreuves d'escalade seront disputées : une de vitesse et une épreuve combinée bloc-difficulté, qui convient bien mieux aux qualités du grimpeur tchèque.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles