JO - La France peut-elle remonter au tableau des médailles ?

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Huitième nation au classement des médailles, la France peut-elle encore progresser dans la hiérarchie ? Le point sur les différentes opportunités tricolores d'ici à la fin des JO de Tokyo dimanche. Avec 25 médailles dont 6 en or, au mercredi 4 août, la France est actuellement à la 8e place du tableau des médailles. C'est un rang moins bien que lors des JO de Rio en 2016 (42 médailles, dont 10 en or) ou ceux de Londres en 2012 (35 médailles, dont 11 en or). lire aussi Le tableau des médailles des JO de Tokyo D'ici à la fin des Jeux Olympiques de Tokyo, les Tricolores auront encore des occasions de remporter des breloques pour gonfler le total français. Parmi les meilleures chances, on peut notamment citer les différentes équipes des sports collectifs, en grande réussite au Japon : le basket féminin et masculin, le hand féminin et masculin ou encore le volley masculin, dont les représentants sont tous dans le dernier carré de leur compétition. Certaines performances individuelles pourraient aussi redorer le blason tricolore : Marc-Antoine Olivier (eau libre), Yohan Diniz (50 km marche), Steven Da Costa (karaté), Maxime Beaumont (kayak), Benjamin Thomas (omnium), Mickaël Mawem (escalade), Julia Chanourdie (escalade), Valentin Prades (pentathlon moderne), Valentin Belaud (pentathlon moderne), Marie Oteiza (pentathlon moderne)... La menace italienne Pour Kevin Mayer, grand favori du décathlon, l'affaire semble mal embarquée, mais le Français pourrait tout de même accrocher une médaille pour sauver l'athlétisme, toujours fanny dans la capitale nippone. lire aussi Le programme des Français engagés le 5 août Mais même avec les scénarii les plus optimistes, il sera difficile de remonter sur le premier pays devant la France, l'Allemagne (7e, 32 médailles dont 8 en or). Nos voisins d'outre-Rhin ont encore de grandes chances de médailles en cyclisme sur piste, en canoë-kayak ou en athlétisme. Il faudra plutôt se méfier de l'Italie, juste derrière les Bleus au classement (9e, 30 médailles dont 6 en or), qui aura des opportunités en natation en eau libre et en lutte notamment. La Chine indétrônable ? Et qu'en est-il des meilleures nations mondiales ? Pour l'instant, le trio de tête est composé de la Chine (70 médailles dont 32 en or), des États-Unis (78 médailles dont 25 en or), et du pays-hôte, le Japon (41 médailles dont 23 en or). Pour les Américains, premiers du classement lors des deux dernières éditions des Jeux, il sera compliqué de combler le retard sur les leaders chinois, même si l'athlétisme devrait leur permettre de gonfler leur total. La Chine va tenter de terminer les Jeux Olympiques chez le voisin nippon en tête, comme lors des JO de Pékin en 2008 où elle avait atteint le total ahurissant de 51 médailles en or, soit plus de la moitié de ses 100 breloques. lire aussi Le programme complet des JO de Tokyo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles