JO - Golf (H) - Xander Schauffele prend la tête du tournoi aux JO de Tokyo

·4 min de lecture

Xander Schauffele a signé 63 ce vendredi pour prendre la tête de l'épreuve olympique de golf. L'Américain pointe à -11 total, un coup devant le Mexicain Carlos Ortiz. Rory McIlroy grimpe au 6e rang après un 66. Antoine Rozner reste le meilleur Français au 15e rang à -5. Xander Schauffele a fait honneur à son statut de tête de série cette semaine. Le 5e joueur mondial s'est offert un vendredi de gala en forme de 63 pour prendre la tête du tournoi olympique de Tokyo. Le Kasumigaseki Country Club (Saitama) a souffert des assauts du Californien qui parvenait à inscrire six birdies (dont trois de suite pour boucler sa partie) et deux eagles contre deux bogeys (3 et 7). À -11 total, Schauffele n'a qu'un coup d'avance sur le surprenant Carlos Ortiz. Le Mexicain de 30 ans, 61e joueur mondial et vainqueur sur le PGA Tour l'an passé, a mis le feu aux greens dans ce deuxième tour. Quatre birdies, un eagle au 6 (par 4) contre deux bogeys et voilà un 67 qui le place en embuscade pour le titre à deux tours du but. lire aussi Tous les scores du tournoi olympique de golf Qui d'autre pour une médaille ? Pour l'instant, la 3e place se partage entre quatre joueurs : le Chilien Mito Pereira (65), le Suédois Alex Noren (67) et l'Autrichien Sepp Straka ; le leader de la veille n'a pu faire mieux que 71 dans ce deuxième tour. Hideki Matsuyama, lui, a été stoppé par l'orage. Le Japonais, vainqueur du Masters cette année, réalisait un deuxième tour parfait jusque-là : six birdies sans le moindre bogey. Il reste deux trous à la star locale pour glaner encore quelques points. Les Bleus en retrait La journée des deux Français engagés dans ce tournoi olympique n'a pas été flamboyante. Pour autant, Antoine Rozner et Romain Langasque ont joué sous le par ce vendredi. Mais pas assez bas pour grimper au classement. Le Parisien a enchaîné le très bon (birdie au 6, eagle au 8) à l'aller et le moins inspiré (bogeys aux 7 et 9). Son retour fut plus consistant avec deux birdies (10-17) contre une unique bavure au 13 (bogey). Antoine Rozner joue 69 et rétrograde au 15e rang malgré un jeu de son propre aveu globalement solide. lire aussi Toute l'actu du golf aux JO de Tokyo De son côté Romain Langasque parvenait à glaner quatre birdies au tracé nippon mais concédait trois bogeys, la faute à un driving encore irrégulier. Son 70 du jour le rétrograde au 24e rang provisoire à -3 total : « Le parcours était très similaire à la veille, nous expliquait Romain en sortie de recording. Il reste très mou et réceptif car il a encore pas mal plu la nuit passée. Les drapeaux m'ont paru un peu plus sélectifs que la veille, mais encore une fois si on prend les fairways on peut se donner pas mal d'options de birdies. Mon jeu lui aussi était globalement dans la même lignée que la veille. J'ai plutôt pas mal joué, mais j'ai encore concédé quelques bogeys suite à de mauvaises mises en jeu. Je pense qu'un très bon score est largement possible ce week-end parce que si je parviens à régler les quelques errements de mon driving ça peut vraiment être très bon. » Il faudra en effet un très solide week-end au Français pour grimper vers le podium. Rory sourit Rory McIlroy était bien plus inspiré que la veille dans cette deuxième journée. Le Nord-Irlandais s'offrait un aller en 32 coups (-4) à la faveur d'un passage birdie-birdie-eagle du 6 au 8. Son retour fut un peu plus haché avec trois birdies contre deux bogeys dont un au 18. Mais globalement il est dans le coup : « J'ai globalement très bien joué, mais c'est surtout mon putting qui a été plus consistant. J'ai retrouvé un ancien putter qui m'oblige à jouer de façon plus naturelle et ça a l'air de payer. » Son 66 (-5) fait grimper l'ex n°1 mondial au 6e rang à seulement trois coups de la tête. Une place qu'il partage avec son coéquipier Shane Lowry qui signait lui un 65 ce vendredi. Les déceptions du jour À mi-tournoi, mis à part Xander Schauffele, la team USA qui compte pourtant dans ses rangs 3 des 5 meilleurs joueurs du monde fait pâle figure. Collin Morikawa (n°3 mondial) et Patrick Reed (n°12) piétinent au 24e rang après des cartes respectives de 70 et 71. Justin Thomas (n°4 mondial) pointait tout juste sous le par avant l'interruption de jeu en cette fin de journée. Il lui reste un trou à jouer tenter de grappiller encore quelques places. Il est pour l'instant 38e à -1. Les deux joueurs coréens Si Woo Kim et Sungjae Im ont une petite pression supplémentaire cette semaine. S'ils glanent une médaille ils sont exemptés du service militaire obligatoire de deux ans qui les attend. Mais pour l'instant, ni l'un ni l'autre ne semblent devoir y échapper. Kim est 24e, Im 51e. Thomas Pieters n'a pas réussi à confirmer sa très bonne entame de tournoi. Le Belge auteur d'un 65 la veille joue 76 ce vendredi pour tomber au 38e rang. Plus d'infos et réactions à suivre...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles