JO - Gym (F) - Simone Biles déclare aussi forfait pour la finale du sol des JO de Tokyo

·1 min de lecture

La Fédération américaine de gymnastique a annoncé dimanche que Simone Biles ne participerait pas non plus à la finale de sol des JO de Tokyo, programmée lundi (10h57). Sa participation à la poutre reste en suspens. Reverra-t-on Simone Biles aux Jeux Olympiques de Tokyo ? Après avoir abandonné lors de l'épreuve par équipes, puis déclaré forfait pour le concours général et les barres asymétriques, la star américaine ne participera pas non plus à la finale du concours au sol (lundi, 10h57). La Fédération américaine de gym l'a annoncé dimanche sur Twitter.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Simone Biles est encore en lice pour le concours de poutre (mardi, 10h50). A ce sujet, la Fédération américaine indique qu'une décision serait prise « plus tard dans la semaine ». Après son abandon du concours par équipe, à la surprise générale, Simone Biles avait indiqué vouloir « préserver sa santé mentale » et avait évoqué ses « vieux démons ». La Texane explique également avoir perdu ses repères et ne plus se sentir capable de réaliser ses acrobaties habituelles. « Sérieusement, je ne comprends pas comment faire des vrilles. C'est le sentiment le plus étrange et le plus bizarre. C'est honnêtement pétrifiant d'essayer de faire un mouvement mais de ne pas avoir l'esprit et le corps en synchronisation », avait-elle développé. Quadruple médaillée d'or à Rio (concours général individuel et par équipes, saut de cheval et sol), Simone Biles ne défendra donc pas non plus son titre au sol. En 2016, elle avait également remporté à la poutre la médaille de bronze. lire aussi Pourquoi Biles a décidé de se retirer du concours général des JO

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles