JO - Gym (F) - Simone Biles, médaillée de bronze à la poutre aux JO de Tokyo : « Nous sommes des humains »

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Médaillée de bronze à la poutre ce mardi, l'Américaine Simone Biles, qui a dû déclarer forfait sur quatre finales au cours de ces Jeux, est revenue sur la pression subie par les sportifs. Simone Biles (médaillée de bronze à la poutre) : « Pour aborder le sujet de la santé mentale, je pense qu'on devrait en parler beaucoup plus, surtout avec les athlètes. Parce que je sais que certains d'entre nous traversent les mêmes choses, et on nous dit toujours d'aller jusqu'au bout. Mais nous sommes tous un peu plus âgés maintenant et nous pouvons parler pour nous-mêmes. À la fin de la journée, nous ne sommes pas seulement un divertissement, nous sommes des humains. Et il y a des choses qui se passent dans les coulisses avec lesquelles nous essayons aussi de jongler en plus du sport. « Je ne pouvais pas faire les exercices sans mettre en danger ma santé et ma sécurité » J'ai dû être évaluée médicalement tous les jours, et j'ai eu deux séances avec un psychologue du sport de l'équipe américaine. J'ai à peine pu faire des finales, donc ça craint. Mais nous avons pu faire l'équipe, et le seul saut que j'ai fait, c'était génial. Mais ensuite, il fallait juste prendre les choses un jour après l'autre et voir ce que ça donnait. Mais pour les autres épreuves, physiquement et mentalement, ce n'était pas sûr pour moi de le faire parce que je ne pouvais pas faire les exercices sans mettre en danger ma santé et ma sécurité. » Biles : « Avoir une nouvelle chance de concourir a signifié beaucoup » lire aussi Pourquoi Simone Biles a décidé de se retirer du concours général des JO de Tokyo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles