JO - Judo (F) - Romane Dicko, 3e aux JO de Tokyo : « On ne peut pas cracher sur une médaille de bronze »

·2 min de lecture

Frustrée de ne pas avoir rapporté une médaille d'or en +78 aux JO de Tokyo ce vendredi, Romane Dicko parvenait néanmoins à apprécier son podium. « Vos larmes sont de joie ou de tristesse ?
Celles que vous avez vues, c'était de la joie. Celles que personne n'a vues, c'était de la tristesse. Il y a quand même de la frustration, parce que j'avais à coeur de rapporter une médaille d'or olympique, je pense que j'en étais capable. Le judo, ça va vite, il suffit d'une séquence où tu poses mal les mains et ça ne pardonne pas. Mais je suis très contente de m'être remobilisée, parce que c'était vraiment compliqué après la demie. J'ai beaucoup pleuré, ce n'était pas facile mais j'ai pensé à mes proches qui n'étaient pas là, à mes coéquipières dans les gradins, je me suis dit que je ne pouvais pas repartir d'ici sans médaille, j'ai trop souffert. J'ai trop donné. Là, c'est vraiment de la joie. On ne peut pas cracher sur une médaille de bronze olympique. « Rendez-vous dans trois ans » Que s'est-il passé en demi-finale contre la Cubaine Ortiz ?
Très bonne question, il faut que je regarde le match, je n'en ai pas encore eu le temps. Je l'attendais sur ça, je savais qu'il fallait rester accrochée, je ne l'ai pas vu venir. Je me suis pris le waza, après elle a bien joué son jeu. Je n'étais peut-être pas assez lucide. C'est le judo, ça peut aller très vite. Mais rendez-vous dans trois ans (aux Jeux de 2024). lire aussi Toute l'actu du judo aux JO En 2012, vous regardiez les JO à la télévision...
Oui, c'est fou. Il y a huit ans, si on m'avait dit que je serais médaillée en 2020, j'aurais rigolé. Ça a été très compliqué, très long, avec beaucoup de blessures, de doutes, de remise en question. Cette médaille a une saveur particulière, j'ai été la chercher, j'ai galéré plusieurs saisons, j'ai souffert, j'ai beaucoup pleuré et ce n'était pas les mêmes larmes qu'aujourd'hui. J'apprécie encore plus cette médaille. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles