JO - Natation (F) - Déjà sacrée sur 400 m, l'Australienne Ariarne Titmus s'impose sur 200 m aux JO de Tokyo

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ariarne Titmus a arraché la victoire sur 200 m, au prix d'une grosse dernière longueur pour revenir sur la Hongkongaise Siobhan Haughey. La jeune Australienne réalise le doublé après sa victoire sur 400 m, alors que Katie Ledecky a été éjectée du podium. On attendait un nouveau duel sur 200 m entre Ariarne Titmus et Katie Ledecky mais l'Américaine, déjà dominée lundi par sa cadette sur 400 m, n'a jamais été dans le coup pour la victoire, ni même pour un podium ce mercredi à Tokyo. Seulement cinquième, Ledecky a donc laissé Titmus repousser une adversité inattendue. lire aussi Les résultats du 200 m En effet, la Hongkongaise Siobhan Haughey a rapidement pris les commandes de la course, avec, dans son sillage, la Canadienne Penny Oleksiak, championne olympique du 100 m en 2016 à Rio. Face aux deux flèches, Titmus a construit son effort pour revenir sur Haughey dans le dernier 25 m. À l'arrivée, elle touchait quand même avec quatre dixièmes d'avance et signait un nouveau record olympique (1'53''50). Haughey (1'53''92) et Oleksiak (1''54''70) complétaient donc le podium. 4 Ariarne Titmus est la quatrième nageuse de l'histoire à réaliser le doublé 200 m-400 m après Debbie Meyer (USA, 1968), Shane Gould (AUS, 1972) et Katie Ledecky (USA, 2016).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles